Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2013

Remise de décorations lors de la 35ème assemblée générale

photo (1).JPG            Dernièrement, l’Amicale des donneurs de sang Autignac-Saint Geniès a tenu sa 35° assemblée générale à la salle polyvalente.

            Lucien Cros, président, a ouvert la réunion en remerciant Mme Jeanine Pons et M. Henri Barthès, maires respectifs d’Autignac et de Saint-Geniès, M. Norbert Etienne, conseiller général, M. Alain Gazo, Président de la Fédération française pour le don de sang bénévole, M. Alain Thellier, Président de l’Union Départementale de l’Hérault et l’ensemble des membres du bureau et des amicalistes présents.

            Après avoir observé une minute de silence en hommage aux amicalistes disparus au cours de l’année 2012, Lucien Cros a rappelé les actions menées durant cette année, à savoir 2 séjours, 1 repas de fin d’année et principalement, 4 collectes qui ont permis le prélèvement de 192 donneurs.

            Marc Alberti, en sa qualité de trésorier a présenté le bilan financier, excédentaire de 989,35 € (recettes : 16 296,10 € - dépenses : 15 306,75 €), lequel avait préalablement été approuvé par un commissaire aux comptes. Jacqueline Viste, secrétaire de l’Amicale a ensuite présenté à l’assistance le voyage prévu à Madrid du 29 avril au 4 mai, avant qu’Alain Thellier ne prenne la parole.

            Ce dernier a expliqué que les Amicales des donneurs de Sang seraient ipso facto impactées par la “crise“ et qu’une période de turbulences reste à venir, car la question fondamentale à l’heure actuelle ne consiste qu’à connaitre la rentabilité d’une poche, qui peut, au-delà de son coût, sauver une vie qui elle, n’a pas de prix et ne peut faire l’objet d’un marchandage financier.

            Alain Gazo, Président de la Fédération française pour le don de sang bénévole élu le 17 mai dernier à l’occasion du 38° congrès national a marqué son discours en prouvant son action quotidienne en faveur de la cause noble du don du sang et a rappelé que l’Etablissement  Français du Sang regardait désormais la distance entre le centre et le point de collecte … ce qui amène à l’annulation de collectes, comme cela sera le cas pour la collecte du mois d’août à Autignac.

            Pour lutter contre cette annulation décidée de façon unilatérale et autoritaire, une pétition a été mise en place et doit recueillir le maximum de signatures pour que la collecte du mois d’août 2013, soit maintenue dans la commune d’Autignac.  

            D’un côté plus positif, Françoise Meunier, jeune amicaliste Autignacoise a reçu la médaille du Conseil Général pour son engagement et son investissement. Jacqueline Viste et Marc Alberti ont quant à eux été faits Chevaliers de l’Ordre du Mérite du Sang, à la suite de plus de 25 années de bénévolat au profit de la transfusion sanguine.

Françoise Meunier a reçu la médaille du Conseil Général.JPGFrançoise Meunier

Médaille du Conseil Général

Jacqueline Viste et Marc Alberti, chevaliers de l'Ordre du Mérite du Sang.JPGJacqueline Viste et Marc Alberti

Chevaliers de l'Ordre du Mérite du Sang

 

01/02/2013

Loto au profit de la Ligue contre le Cancer

LOTO AU PROFIT DE LA LIGUE NATIONALE CONTRE LE CANCER

SAMEDI 2 FEVRIER 2013 - 21 HEURES

SALLE POLYVALENTE D’AUTIGNAC

Logo de la Ligue.jpg

12/01/2013

Première réunion mensuelle de l'année 2013

            L’association « Mémoire d’Autignac » a dernièrement tenu sa première réunion mensuelle de l’année, avec en prime la présentation du nouveau bureau élu le 22 décembre dernier par les membres du Conseil d’Administration.

             Le bureau qui aura la responsabilité de l’association pour cette année est composé comme suit : Antoine Barxias-Casties (président) ; Georges Pons (vice-président) ; Michel Alcaine (secrétaire) ; Robert Noguéro (secrétaire-adjoint) ; Jean-Claude Marchi (trésorier).

            Avant quelques vers occitans lus par Guy Ricard en guise de bonne année, Antoine Barxias-Casties a constaté l’incessante fidélité dont font preuve les membres à l’égard de l’association et a détaillé le programme de l’année 2013 qui s’annonce riche en recherches, en conférences et en découvertes …

Fulcrand Bessière (1872-1927).jpg            Georges Pons a ensuite présenté son exposé sur la vie du Docteur Fulcrand Bessière, né à Autignac le 22 septembre 1872 et qui fait de brillantes études avant de s’orienter rapidement vers la médecine. Le 31 juillet 1899, il soutient sa thèse intitulée « Quelques considérations sur les greffes de Thiersch », et devient docteur en médecine. Il épouse en 1901 Marguerite, Pauline Bès et s’installe en tant que médecin d’Autignac à partir de 1902.

            Il est ensuite mobilisé lors de la Guerre 1914-1918 tout comme son frère qui sera maire de la commune de 1919 à 1935. Au front, il contracte une broncho pleurésie généralisée qui l’oblige à rentrer à Autignac. Il ne se remettra pas de cette maladie, décèdera le 25 mai 1927 à l’âge de 55 ans, et sera inhumé au cimetière vieux, aux côtés de toute sa famille.

            Le patronyme “Bessière“ s’éteindra à deux reprises : en 1962, lors du départ de ses filles (Madeleine et Charlotte) pour la ville d’Orange, puis en 2012 lors de la vente de la maison située Avenue de la Liberté.

            Pour terminer la réunion mensuelle un verre de l’amitié a été partagé par les adhérents qui prennent toujours le même plaisir à se retrouver. Prochaine réunion : le samedi 16 février à 16 heures 30 à la Salle polyvalente.

10/01/2013

Assemblée Générale du Foyer Culturel

MM. Viste, Francès et Horter, reconduits dans leurs fonctions..JPG            Dernièrement a eu lieu l’assemblée générale du Foyer Culturel de la commune d’Autignac, dans les locaux de la salle d’Autrefois.

            Joseph Francès, président a ouvert la séance et a immédiatement informé les membres présents que le Foyer Culturel participerait à la grande manifestation organisée le premier week-end du mois de mars en faveur de la Ligue contre le cancer.

            Florian Viste, en sa qualité de secrétaire a constaté pour l’année 2012 une faible diminution du nombre des sorties à l’extérieur, tout en relevant que les sorties effectuées pour présenter un spectacle de qualité avaient connu un très bon accueil de la part du public. Le Foyer culturel reste une association pérenne grâce aux acteurs amateurs et au matériel de sonorisation qui permet d’accroitre la compétitivité des spectacles.

            A noter que quasiment tous les villages de l’Hérault ont vu se produire une représentation du Foyer Culturel, y compris certains villages du Tarn.

            Christian Horter, trésorier, a ensuite dressé le bilan financier à l’assistance. Pour l’exercice 2012, les recettes s’élèvent à 1 632,28 € et les dépenses à 1 130,25 €, ce qui représente un excédent de 502,03 € pour l’année.  

AG Foyer Culturel.JPG            Au 31 décembre 2012, la trésorerie de l’association était de 1 480,62 €, soit une augmentation de 51,30 % par rapport à l’exercice 2011.

            Une fois les bilans moral et financier dressés, a été procédée à la désignation des membres du bureau pour l’année 2013. A l’unanimité des présents, les membres du bureau ont été reconduits dans leurs fonctions, à savoir Joseph Francès, président ; Florian Viste, secrétaire et Christian Horter, trésorier.

            A noter que le Foyer Culturel propose pour l’année 2013 un spectacle sous forme de comédie musicale, intitulé « Viva l’amour ». Ce spectacle a déjà été une belle réussite dans les communes qui ont fait appel au Foyer culturel.

            Pour de plus amples renseignements, contacter le 04.67.90.25.28, le 04.67.90.21.33 ou encore le 04.67.90.24.05.

08/01/2013

Réunion mensuelle

            L’association « Mémoire d’Autignac » organise sa réunion mensuelle ce samedi 12 janvier à partir de 16 heures 30, à la Salle des Fêtes.

            Au programme, présentation du nouveau bureau de l’association et des projets validés pour l’année 2013 ; exposé de Georges Pons sur la vie du Docteur Fulcrand Bessière (1872-1927) suivi de l’apéritif du Nouvel an.

            Cette réunion permettra aux membres qui le souhaitent de renouveler leur adhésion pour l’année 2013. Le montant de la cotisation annuelle n’a pas augmenté et reste à 10 €.

17/12/2012

Visite du Père Noël pour les enfants de l'école

La visite du Père Noël a ravi les enfants de l'école..JPG            L’association des parents d’élèves de l’école communale a su montrer une fois de plus quelle était l’ampleur de son investissement vis à vis des enfants à l’occasion de l’après-midi récréatif organisé dernièrement.

            Pour la 2ème année consécutive, les parents d’élèves ont organisé en début d’après-midi un mini loto, au cours duquel la plupart des enfants ont eu une récompense méritée après la réalisation d’un quine.

            Le gouter a ensuite été servi aux 65 enfants présents qui n’avaient plus qu’une seule idée en tête, celle de l’imminente arrivée du Père Noël venu exclusivement pour distribuer un cadeau à chacun des bambins scolarisés à l’école d’Autignac.

            C’est dans le brouhaha constant et  inhérent des enfants que le Père Noël est apparu sur scène et a accueilli pour la traditionnelle photo quelques enfants émerveillés tandis que d’autres restaient plus impressionnés.

            Les élèves qui ont pu se retrouver tous ensemble hors cadre scolaire sont repartis de cette animation avec de bons souvenirs communs et de jolis cadeaux qui vont leur permettre de “patienter“ jusqu’à Noël avec un peu de calme, avant que ne retentissent les mêmes cris et rires lors de l’ouverture des paquets déposés au pied du sapin de Noël, le matin du 25 décembre.

16/12/2012

Réunion mensuelle et Assemblée générale

            Dernièrement, l’association « Mémoire d’Autignac » a organisé sa réunion mensuelle, couplée à l’assemblée générale qui a entériné le bilan global de l’année 2012.

Louis LAVIT fut maire d'Autignac de 1852 à 1870..jpg            Pour la réunion mensuelle, un seul exposé n’était programmé à l’ordre du jour : celui de Michel Alcaine sur Louis Lavit, personnage emblématique qui fut maire de la commune d’Autignac de 1852 à 1870 et qui fut le père fondateur du Château de la famille Rouanet de Lavit qui est désormais le “siège“ du Domaine des Prés Lasses.

            Fils d’Anne Louis Roumégas (1790-1833) et d’André Lavit (1790-1864), lui-même maire de la commune de 1815 à 1816, Louis Lavit fera de brillantes études et obtiendra le diplôme de « Bachelier ès Lettres » avant de revenir à Autignac pour administrer la propriété viticole. En 1852, il est le premier signataire d’une lettre envoyée à Louis Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon III, dans laquelle il lui réaffirme sa « pleine et entière adhésion », ce qui lui vaudra d’être reconduit dans ses fonctions de maire tout au long du Second Empire.

            Il terminera sa vie le 19 juin 1899 au sein du Château qu’il avait fait construire quelques décennies plus tôt. Il sera inhumé auprès de son épouse, Eugénie Batut, dans le caveau situé au fond du cimetière vieux.

            A la suite de cet exposé, a été présenté le rapport moral par le président Pierre-Marie Libes qui a dressé un bilan très satisfaisant pour l’association, laquelle dispose désormais de moyens techniques autonomes lui permettant d’éditer DVD ou fascicules et ce grâce aux adhérents toujours fidèles.

            Une fois adopté à l’unanimité, le trésorier Jean-Claude Marchi a présenté le bilan financier excédentaire de 1 762,37 € (recettes : 8 266,25 € - dépenses : 6 503,88 €) qui a été approuvé par les adhérents. (Pour consulter le détail du bilan financier, cliquer sur le lien ci après: Bilan financier de l'année 2012.docx)

            La composition du Conseil d’Administration de l’association a aussi été validée. A noter la démission du bureau de 3 membres actifs dont celle du président. Georges Pons, vice-président a salué le travail de ces 3 personnes très investies dans la vie de l’association et notamment l’action de Pierre-Marie Libes qui restera l’un des pères fondateurs de cette association.

12/12/2012

Réunion mensuelle et Assemblée générale

            L’association « Mémoire d’Autignac » organise sa réunion mensuelle couplée de l’assemblée générale, ce samedi 15 décembre, à partir de 16 heures 30, à la Salle polyvalente.

            Pour débuter la réunion, Michel Alcaine dressera à l’assistance le portrait de Louis Lavit, Maire d’Autignac de 1852 à 1870, et notamment sa vie passée de la mairie au château.

            Seront ensuite présentés aux adhérents le rapport moral de l’association ainsi que le bilan financier. Les personnes désireuses d’intégrer pour l’année 2013 le Conseil d’Administration de l’association pourront faire acte de candidature par écrit auprès des membres du bureau.

            Enfin, à 21 heures, toujours à la salle polyvalente aura lieu le loto de l’association.

12/11/2012

La Guerre de 1914-1918 au programme de la réunion mensuelle

            Dernièrement a eu lieu la réunion mensuelle de l’association « Mémoire d’Autignac » et comme l’année dernière, elle avait pour sujet majeur la Première Guerre Mondiale. C’est Michel Alcaine qui a exposé le parcours exceptionnel de Gaston Pastre, soldat mobilisé lors du conflit mondial.

Gaston Pastre, mobilisé de 1914 à 1919..jpg            Né le 17 avril 1880 au foyer de Jules Pastre et d’Augustine, Marie Lognos, il est marié à Renée Chaffard le 28 avril 1906 à Toulouse et ce par le maire de la ville en personne, Albert Bedouce.

            Mobilisé le 2 août 1914 au 57ème Régiment d’Artillerie en qualité de lieutenant, il s’apprête à laisser pendant 5 années interminables ses 2 fils, Henri et Guillaume, âgés seulement de 6 et 1 an.

            Semblable de par sa position sur le front à l’ensemble de ses camarades d’armes, il s’en différencie toutefois en écrivant jour après jour ses propres pensées, certaines fois anticonformistes vis-à-vis de celles de l’Etat major ou du Gouvernement, ce qui lui vaudra la censure de certains passages lors de l’édition de son livre intitulé « Trois ans de front », lequel sera réédité à la fin des années 1980 par les Presses Universitaires de Nancy.

            Gaston Pastre est nommé capitaine par décret présidentiel en date du 1er mai 1917, il combattra dans les batailles de Belgique, d’Aisne et de Champagne, de Verdun, d’Argonne et de Lorraine.

            Un historien reconnu dira de lui que « son sens du devoir est sans faiblesse », avant de reconnaitre qu’il était « ouvert à toutes les initiatives originales tendant à améliorer le sort du combattant et le rendement de ses batteries. ».  

            Démobilisé en février 1919, il reprend sa carrière d’ingénieur à Toulouse avant de revenir à Autignac dans le but de gérer la propriété de son père. Il continuera de siéger à l’Académie des Sciences et des Lettres de Montpellier, deviendra Président d’Honneur de la Distillerie Coopérative d’Autignac avant de décéder le 15 octobre 1939.

            C’est ensuite Georges Pons qui, fidèle à l’occitan, a exposé le sens du mot « bartas », en le rapprochant du contexte de la Grande Guerre durant laquelle les soldats ont pu bartasséger sur le champ de bataille.

cpa-patriotique-30[1].jpg            Enfin, Jean-Claude Marchi a projeté une vidéo relative à la propagande durant la Guerre. S’appuyant sur des cartes postales patriotiques, aisément éditées dans un but de propagande, ce film a toutefois prouvé la dureté du combat malgré l’aspect idyllique des cartes.

            La prochaine réunion mensuelle est fixée au 15 décembre dans la Salle Polyvalente.

09/11/2012

Bilan financier excédentaire pour "Autignac en fête"

            Dernièrement a eu lieu l’assemblée générale de l’association « Autignac en Fête », organisée pour présenter publiquement à la fois le rapport moral et le rapport financier mais aussi pour élire un nouveau bureau.

            Le rapport moral a été dressé par Jacques Eliez, président, lequel s’est satisfait du nombre de participants présents dans l’assistance, avant de remercier l’ensemble des personnes qui ont apporté une aide quelconque à l’occasion de la fête locale qui reste l’animation principale organisée par l’association.

             Désireux de réaliser d’autres animations au cours de l’année à venir, il espère encore que de nombreux jeunes viendront apporter leur énergie à ce groupe qui reprend petit à petit de l’ampleur.

            C’est ensuite Annie Barreau qui, en sa qualité de trésorière, a dressé le bilan financier de l’association. Pour 2012, le bilan est satisfaisant puisque le comité des Fêtes enregistre un bénéfice annuel de 914,51 € ceci étant permis principalement grâce aux lotos (1 553,46 € de recettes). Au niveau de la fête locale, la perte actuelle est de 167,65 €, mais des encarts publicitaires restent à encaisser ce qui résorbe le déficit.

            Reprenant la parole, Jacques Eliez a indiqué que des postes étaient à pourvoir au sein du bureau, notamment celui de secrétaire et de trésorier. Pour l’année 2012, Céline Viollat assurera les fonctions de secrétaire avec l’aide de Nathalie Nicolau, secrétaire actuelle et Marie Anglade assurera les fonctions de trésorerie, sous la tutelle provisoire d’Annie Barreau.

            Un verre de l’amitié a clôturé cette assemblée générale.

Image sans titre.png

* Fédération des Carnavals et des Festivités de l’Hérault (34).

07/11/2012

Réunion mensuelle

            L’association « Mémoire d’Autignac » organise la réunion mensuelle du mois de novembre, ce samedi 10 à partir de 17 heures dans les locaux de la Salle des Fêtes.

            Au programme et ce, en guise d’anticipation aux commémorations nationales de l’Armistice du 11 novembre 1918, Michel Alcaine dressera le portrait de Gaston Pastre, Autignacois et soldat au cours de la Première Guerre Mondiale, de 1914 à 1918.

            Georges Pons présentera l’histoire et quelques anecdotes autour d’un mot occitan, tandis que Jean-Claude Marchi se chargera d’une projection vidéo relative à la propagande de guerre, entre 1914 et 1918.

            Lors de cette réunion mensuelle, les personnes intéressées pourront faire acte de candidature (par écrit) dans le but de siéger au sein du Conseil d’Administration pour l'année 2013, et ainsi prendre une part active dans la vie de l’association « Mémoire d’Autignac ».

            La fiche de candidature est téléchargeable et imprimable en cliquant sur le lien ci-après : Fiche de candidature.docx

05/11/2012

Assemblée Générale d'Autignac en Fête

            L’association « Autignac en Fête », informe la population que son assemblée générale aura lieu le vendredi 9 novembre 2012 à partir de 19 heures 30 à la Salle des Fêtes.

            Cette assemblée générale permettra au bureau de l’association de dresser le bilan de la fête locale, et de présenter d’une part le bilan financier de l’année 2012 écoulée et d’autre part le bilan moral depuis l’élection de Jacques Eliez au poste de président, au mois de novembre 2011.

            Un verre de l’amitié clôturera cette réunion à laquelle sont conviées toutes les personnes intéressées pour apporter une aide quelconque.

22/10/2012

Réunion mensuelle appréciée par l'assistance

            Dernièrement a eu lieu la première réunion mensuelle de la saison pour l’association « Mémoire d’Autignac », qui avait déjà entamé l’année en organisant les traditionnelles Journées du Patrimoine les 15 et 16 septembre. Après le mot d’accueil du président, ce sont 3 conférences qui se sont suivies, toutes ayant été accueillies avec curiosité et intérêt par l’assistance toujours aussi nombreuse.

            La première conférence a été celle d’Antoine Barxias-Casties qui a expliqué en détail au public la véritable histoire de Charles Carratié (1796-1841).

Signature CARRATIE.jpg            Adjoint au maire de Belloni Pastre à partir de 1837, distillateur d’eau-de-vie et propriétaire d’un moulin à huile, assassiné par Jean Pomarèdes, Charles Carratié a incontestablement laissé son nom dans le livre de l’Histoire locale.

            Aussi, fait exceptionnel, il est à noter que parmi ses descendants, 4 ont été maires (Louis Aïn (gendre), Léonce Aïn (petit-fils), Camille Carratié (fils) et Elie, Denis Pons (mari de sa petite-fille)), 1 a été adjoint au maire comme lui (Jean-Charles Pons), et 1 a été conseiller municipal (Hubert Pons).

La croix des Affaniès rappelle l'assassinat de Charles Carratié en 1841..JPG            Si tous les Autignacois ont entendu au moins une fois parler de cet événement, ou sont déjà passés devant la croix mémorielle des Affaniès, ils n’avaient pas tous en leur possession les éléments clés de son histoire.

            C’est ensuite Pierre-Marie Libes qui a présenté, cartes et plans à l’appui, les nombreuses voies d’accès aux villages alentours, en partant d’Autignac. Des plus connus aux abandonnés de nos jours, l’auditoire a (re)découvert l’ensemble de ces chemins, qui jalonnent les vignes et les garrigues toujours en offrant une vue sur des paysages naturels à valeur inestimable.

            Enfin, Marie-Laure Pullara a attiré les regards et les curiosités sur les heurtoirs de portes, dont le nombre est incalculable sur les portes de la commune, et dont les attraits sont multiples. Seulement, avec la vie quotidienne, les regards ne s’intéressent pas suffisamment à ce patrimoine pourtant à portée de main … Qu’ils représentent des chiens, des anges, des mains féminines, ces heurtoirs sont des joyaux de portes et méritent une attention tout particulière sur leur finition minutieuse.

            La prochaine réunion mensuelle de l’association « Mémoire d’Autignac » aura lieu le samedi 10 novembre à partir de 17 heures dans les locaux de la Salle des Fêtes.

05/10/2012

Lotos de la saison 2012-2013.

            Après les rentrées scolaires et associatives, il ne manquait plus que le retour des traditionnels lotos, organisés par les différentes associations investies dans le village.

            La saison débutera le samedi 13 octobre 2012 à partir de 21 heures, avec le loto de La Cantilène, et s’achèvera le samedi 20 avril 2013 avec un loto de l’association « Autignac en Fête ».

            Le programme de la saison 2012-2013 est le suivant : 13 octobre, La Cantilène ; 20 octobre, La Chasse ; 27 octobre, Autignac en Fête ; 3 novembre, la pétanque ; 10 novembre, Jeunesse Autignac ; 17 novembre, Parents d’élèves ; 24 novembre, Olympique Autignac ; 1er décembre, Omnisports ; 15 décembre, Mémoire d’Autignac ; 22 décembre, Olympique Autignac ; 29 décembre, Jeunesse Autignac ; 5 janvier, CCAS ; 12 janvier, Donneurs de sang ; 19 janvier, la Chasse ; 26 janvier, Omnisports ; 2 février, Ligue contre le Cancer ; 9 février, Parents d’élèves ; 16 février, Mémoire d’Autignac ; 23 février, Omnisports ; 2 mars, La Cantilène ; 9 mars, la pétanque ; 23 mars, Jeunesse Autignac ; 30 mars, Olympique Autignac ; 6 avril, La Cantilène ; 13 avril, la Chasse ; 20 avril, Autignac en Fête.

            Une version imprimable de ce calendrier est disponible en cliquant sur le lien ci contre : Calendrier des lotos pour la saison 2012-2013.pdf

25/09/2012

Rentrée pour "Jeunesse Autignac"

            L’association « Jeunesse Autignac » effectue sa rentrée à partir du 1er octobre, et propose pour la saison 2012-2013, de nombreuses activités pour les enfants, les ados ainsi que les adultes, dont le programme suit :

            Les cours de modern-jazz auront lieu le jeudi de 17 à 18 heures pour les 3-5 ans ; de 18 à 19 heures pour les 6-9 ans ; de 20 heures 15 à 21 heures 15 pour les adultes, et le samedi de 9 heures 30 à 10 heures 30 pour les 10 ans et plus.

            Les cours de hip-hop seront dispensés le lundi de 17 à 18 heures pour les 6-10 ans et le mardi de 17 heures 30 à 18 heures 30, pour les ados.

            Les cours de yoga auront lieu le mardi de 19 heures 30 à 20 heures 30. Enfin, les cours de baby-gym auront lieu le mercredi de 10 à 11 heures pour les débutants, et de 11 à 12 heures pour les enfants entrant en 2ème année.

            Pour plus de renseignements, s’adresser au 06.18.92.82.50.  

18/09/2012

Journées du Patrimoine appréciées pour 2012

            Pour marquer la reprise de la saison 2012-2013, l’association « Mémoire d’Autignac » a dernièrement organisé les traditionnelles Journées du Patrimoine, lors d’un week-end destiné à promouvoir un patrimoine qui tend à être oublié du fait de la force temporelle.

            Comme chaque année, la salle polyvalente a été transformée en salle d’exposition et ont étaient présentés ici anciennes photos de classes, cartes postales qui ravivent une multitude de souvenirs dans la tête de beaucoup de personnes.

            Et pour replonger dans un passé aujourd’hui totalement disparu, rien de mieux qu’une importante collection d’outils anciens de cordonniers, de forgerons ou encore de maréchaux-ferrants qui ont eux aussi marqué les mémoires grâce à leur talent et leur amour du métier.

            Dans un autre domaine, ce sont plusieurs visites du village qui ont été commentées, et ce presque exclusivement au travers des balcons qui ornent les façades. De style et d’époque différents, ces balcons ne sont pas très observés quotidiennement mais ont été expliqués à un public qui a découvert avec émerveillement leurs richesses.

Foudres de la cave Parès.JPG            La richesse du passé a aussi été appréciée dans la cave de la maison Alcide Pastre, appelée à tort « Cave Foulquier-Parès ». Celle-ci a été ouverte au public qui a pu découvrir de nombreux foudres d’une capacité de plus de 250 hectolitres, de nombreux objets de vinification (pèse-mout, pressoir, bougie de pressurées …).

            Là se sont entremêlés souvenirs et découvertes autour de nombreuses interrogations pour connaitre ce système de vinification d’antan qui a désormais bien changé du fait de l’importante mécanisation du XXème siècle.

            A l’issue de ces 2 journées, un lunch a été offert par l’association « Mémoire d’Autignac » à la salle polyvalente, pour que cet instant de rencontre autour du patrimoine Autignacois se poursuive un moment de plus.

Vin du domaine Alcide PASTRE et Cie..JPG

04/09/2012

Programme des Journées du Patrimoine

La cave Foulquier-Parès sera ouverte au public..jpg            Pour marquer la reprise des activités de la saison 2012-2013, l’association « Mémoire d’Autignac » organise les traditionnelles Journées du Patrimoine, les samedi 15 et dimanche 16 septembre.

            Cette année, et comme l’année dernière caractérisée par l’exposition des calèches de la Famille Pastre, le programme sera riche et diversifié, pour que chacun puisse trouver de l’intérêt à ces journées.

            Le programme détaillé est le suivant :

             Samedi 15 septembre : A partir de 14 heures et jusqu'à 17 heures, la salle polyvalente sera ouverte au public et présentera de nombreux outils anciens, et quelques documents sur des métiers exercés dans la commune. Des vidéos seront aussi projetées au public.

          Au cœur du village, la cave Foulquier-Parès pourra être visitée de façon libre, ou commentée à partir de 14 heures. Fermeture prévue à 17 heures.  

           A partir de 17 heures, devant la mairie, l’association animera une visite du village ainsi qu’une présentation des balcons en fer forgé.

            Dimanche 16 septembre : ouverture de l’exposition à la salle polyvalente de 10 heures à 18 heures, et de la cave Foulquier-Parès de 10 heures à 12 heures, et de 14 heures à 17 heures.

            Une seconde visite du village aura lieu ce jour, à partir de 10 heures devant la mairie.

            A la suite de ces animations, un verre de l’amitié sera offert par l’association, pour clôturer ces 2 journées.

09/08/2012

Dictée du Certificat d'Etudes de 1954

Certificat d'Etudes.jpg            L’association « Les Raisins de la Culture » propose pour la première année de passer ou repasser, la dictée du Certificat d’Etudes de l’année 1954.

            En plein air, celle-ci aura lieu le samedi 11 août à partir de 18 heures sur la Promenade.

            2 niveaux seront proposés : débutant et confirmé, avec pour chaque catégorie, un diplôme remis à la fin de la dictée.

            Les personnes intéressées devront simplement se munir de stylos pour avoir de quoi écrire, et atteindre l’objectif de 0 faute.

28/06/2012

Dernière réunion mensuelle de la saison 2011-2012

            Dernièrement, l’association « Mémoire d’Autignac » a organisé la dernière réunion de la saison 2011-2012 autour de 2 sujets : la Résistance, et les procédures judiciaires des XVIII et XIX siècles aux alentours d’Autignac.

18.06.1940.jpg            C’est Monique Marmigère-Blayac qui a exposé l’histoire du mouvement de Résistance dans la région des Hauts-Cantons, marqué par des figures comme Joseph-Pierre Lanet, Emile Natan ou encore Pierre Malafosse. Ce dernier a été crée au printemps de l’année 1942, et se mobilisera de façon très active jusqu’à la Libération du pays, au cours de l’année 1944.

            De nombreuses attaques sont réalisées, notamment contre les voies ferrées qui sont totalement dynamitées, tandis que certains tunnels sont obstrués. Sans cesse, et durant cette période noire de l’Histoire de France, des hommes et des femmes se battront pour que la France retrouve sa dignité et sa splendeur.

            L’action locale sur tout le territoire national a permis de libérer la France du joug allemand qui la menaçait depuis le début de l’année 1940, à la suite de la signature de l’armistice à Rethondes (22 juin).

            A Autignac, l’on retient surtout l’implication et l’engagement de Joseph Maury, instituteur à l’école de 1941 à 1943, parti dans la région Lyonnaise défendre ses valeurs républicaines aux côtés des Résistants.

            Enfin, au niveau des procédures judiciaires, Pierre-Marie Libes a prouvé que même aux XVIIIème et XIXème siècles, la société était frappée par des actes de délinquance et de vandalisme. A Autignac, entre 1737 et 1791, ont été relevé 94 cas, dont des menaces de mort, des mauvais traitements, des propos calomnieux, des coups et blessures …

            La plus cocasse serait celle de l’incendie qui se déclara dans la nuit du 4 au 5 août 1807 sur une charrette chargée de paille. Celle-ci prit feu dans la rue de la Fontaine, au niveau de la maison de son propriétaire qui essaya de la tirer hors du village mais qui n’y parvint pas. Le feu fut sans gravité, mais entrainera l’incarcération de 2 Autignacois, qui seront toutefois acquittés à la suite d’une pétition signée par un bon nombre de personnes.

            Le prochain rendez-vous de l’association est fixé pour les Journées du Patrimoine, les 15 et 16 septembre.

30/05/2012

Conférences réussies

2 conférences appréciées par la nombreuse assistance.jpg            C’est un sujet qui peut paraitre assez lourd à exposer dans une conférence publique. Pourtant, la façon dont M. Louis Anglade a présenté l’histoire et l’exploitation du marbre en carrières pour le compte de l’association « Mémoire d’Autignac » a été exceptionnelle.

            Au niveau historique, le marbre a connu son apogée durant la Renaissance, en Italie, grâce notamment aux carrières de Carrare, qui permettent l’exploitation d’un marbre blanc réputé dans le monde entier. En France, cette pierre est devenue une véritable identité nationale sous le règne de Louis XIV qui a fait construire le château de Versailles avec une multitude de marbres, qui font encore aujourd’hui la renommée mondiale de ce lieu.

            M. Louis Anglade a aussi exposé à l’assistance nombreuse les techniques d’exploitation du marbre, que ce soit par le fil diamanté, par la haveuse ou encore au moyen de la scie et ce, sur des carrières toutes différentes les unes des autres, qui offrent à l’Homme un choix de marbre toujours différent.

'' Conférence privée '' de Louis Anglade, carrier..JPG            Les marbres de l’église ont ensuite été référencés par le conférencier, qui a réussi à distinguer un grand nombre de marbres riches, dans l’église d’Autignac pourtant si simple. C’est ensuite un petit film qui a été projeté au public, relatif à tous les marbres du cimetière majoritairement issus des carrières de marbre de Laurens, longtemps exploitées par la famille Anglade qui n’a jamais signé ses ouvrages.

            Très applaudi, il a laissé la parole ensuite à un domaine plus « sportif », celui de l’histoire du club de tennis à Autignac, racontée par Georges Pons. Fondé initialement sur le court privé du château de Lavit, où se retrouvaient beaucoup d’amis, le club de tennis a ensuite été délocalisé sur les courts jouxtant le stade municipal, et ce dans les années 1980.

            Il connaitra un véritable essor en raison du coup de pouce accordé par le maire d’alors, Fernand Pujol, qui, au travers de subventions municipales, permettra la composition d’un véritable club. Ce club fera jouer toute la jeunesse Autignacoise, avant qu’il ne décline et ne s’enfonce dans un état comateux d’où il n’est toujours pas sorti à l’heure actuelle, puisqu’il n’a jamais été officiellement dissout.

            Un verre de l’amitié a clos cette réunion mensuelle, avant que le rendez-vous ne soit fixé à la prochaine, à savoir le samedi 23 juin à partir de 17 heures.