Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2016

Réussite pour l'exposition d'automne d'Art'ignac

C’est en salle du Chemin de Ronde que les membres de l’association « Art’ignac » ont récemment organisé leur exposition d’automne, vivement appréciée.

Plus de 70 toiles exposées au public.jpg

Après un vernissage prévu en guise d’ouverture, le vendredi soir, les membres ont assuré 2 jours d’ouverture pour cette exposition qui proposait plus de 70 toiles dans des styles picturaux très différents mais complémentaires.

Aujourd’hui, après plusieurs mois d’existence, l’association « Art’ignac » s’est imposé dans le paysage associatif local et, par le biais de ses fréquentes expositions, prouve son attachement à faire vivre l’art (peinture ou dessin) avec toujours de nouvelles recrues venues intégrer le groupe d’artistes amateurs.

Ceux qui n’ont pu se rendre à cette exposition pourront se rattraper. En effet, les membres de l’association exposeront leurs œuvres à l’Espace Vins et Campanes de Magalas, du 1er au 30 décembre, avec un vernissage prévu le 9 décembre.

12/10/2016

Alerte météo et suspension des transports scolaires

Les services de Météo France ont placé le département de l’Hérault en vigilance orange pour des risques d’orages et de pluie-inondation. Le début du phénomène est prévu dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 octobre, à partir de 3 heures du matin.

Conséquemment, a été annoncée par Hérault Transport, la suspension des transports pour la journée du jeudi 13 octobre 2016 sur l'ensemble du département. Les écoles, collèges et lycées resteront malgré tout ouverts.

« Après une journée de mercredi globalement calme, des pluies vont se mettre en place sur l’Hérault en soirée et vont s’intensifier en fin de nuit en prenant par moments un caractère orageux. Cette situation va se maintenir tout au long de la journée de jeudi.

Les pluies parfois orageuses seront par moments extrêmement intenses dès la fin de la nuit prochaine puis tout au long de la journée de demain, pouvant provoquer de forts ruissellements ainsi que le débordement de cours d’eau, même de petite taille.

L’épisode se poursuivra vendredi (au moins jusqu’à la mi-journée) ; l’aspect orageux se renforcera dans la nuit de jeudi à vendredi et les pluies devraient devenir par moments violentes sur l’ouest du département. ».

Pluie-inondation.jpg

11/10/2016

Le city-stade est ouvert à tous !

En raison de sa faible fréquentation, l’emplacement du terrain de basket a fait l’objet d’une réflexion qui a conduit la municipalité à envisager la réalisation d’une plateforme multisports.

Un city-stade accessible à tous.JPG

Pour ce faire, et après consultation de plusieurs entreprises, le conseil municipal a mandaté la société AGORESPACE, spécialisée dans la création de ces plateformes et ce pour un montant de 27 000 € HT (soit 32 400 € TTC) subventionné à hauteur de 12 765 € par le Conseil départemental.

En un temps record, le city-stade est sorti de terre. La pelouse synthétique, recouverte de 9 tonnes de sable qui compacté, protège la fibre du gazon en la maintenant droite, permet le rebond du ballon nécessaire dans le cadre de certains sports et apporte un plus grand confort de jeu aux sportifs, petits ou grands.

Ouverte à tous, cette plateforme permet la pratique de nombreux sports : football, handball, basketball et, après installation d’un filet : volleyball, badminton, tennis …

29/09/2016

Une nouvelle station d'épuration projetée

La station d’épuration de la commune, mise en service en 1977, est devenue obsolète et ne permet plus un traitement efficace et sophistiqué des déchets qui y sont acheminés de façon quotidienne. A cet effet, dans sa dernière séance, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de la réalisation d’une station d’épuration d’une capacité de 1700 équivalent-habitants (EH).

Le bureau d’études ARTELIA a ainsi présenté son dossier de déclaration au titre du Code de l’environnement, avec un estimatif de travaux de 765 416,10 € HT (soit 918 499,32 € TTC).

La station d'épuration date de 1977.JPG

En plus des subventions qui peuvent être octroyées à la commune pour la réalisation de ce projet (par l’Agence de l’eau ou le Conseil départemental), plusieurs points positifs sont à relever : aucun emprunt ne sera contracté en raison d’un excédent conséquent sur le budget assainissement (plus de 500 000 €) et aucune acquisition foncière n’est à prévoir puisque la commune dispose de terrains jouxtant l’actuelle station d’épuration qui sera démolie une fois la nouvelle mise en service.

Cette nouvelle station d’épuration dont l’intégration paysagère sera mieux réussie que l’actuelle, gèrera les eaux usées de la commune et les traitera de façon écologique. Les eaux brutes seront rejetées sur 8 lits de séchage plantés de roseaux et répartis sur une surface totale de plus de 3 300 m².

Ce système de filtrage permet aux roseaux de former un tissu racinaire et un réseau de bactéries qui ont rôle de dégradation et de minéralisation de la matière organique qui devient dès lors assimilable par les plantes. Les massifs filtrants dans lesquels sont plantés les roseaux permettent quant à eux aux eaux traitées de s’infiltrer dans le sol et d’être rejetées dans le milieu naturel, avec un impact neutre pour l’environnement.

STEP - Roseaux.jpg

Le Procès Verbal électronique (PVe) à Autignac

Dans sa séance du 4 août dernier, le conseil municipal s’est prononcé sur la signature d’une convention avec la Préfecture de l’Hérault qui agit pour le compte de l’Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions (ANTAI).

logo_PVe.jpg

Cette convention permettra aux élus (maire et adjoints détenant les fonctions d’officier de police judiciaire sur le territoire de la commune) de relever les infractions et notamment les stationnements gênants ou dangereux ainsi que les stationnements abusifs (de plus d’une semaine sur un même emplacement).

Avec cette convention, la commune peut légitimement mettre en œuvre un processus de verbalisation électronique. Ainsi, les infractions relevées à l’aide d’un outil dédié seront télétransmises au Centre national de traitement (CNT) de Rennes qui aura la charge d’identifier le titulaire de la carte grise, d’éditer et d’envoyer l’avis de contravention au domicile du titulaire de la carte grise, pour recouvrement.

Afin d’éviter les infractions, une importante signalisation (lignes jaunes interdisant le stationnement ou zébras) a été récemment tracée par les services techniques de la ville. A noter que la commune dispose aussi d’une importante capacité en termes de stationnements (parkings de l’Espace Jourfier, de la Place de l’Eglise, de la place des Combattants, du Chemin de Ronde, du Plô …).

schema_pve.png

27/09/2016

Une liste de parents d'élèves finalement déposée

Cette rentrée scolaire, marquée par une réorganisation obligatoire du fait de la fermeture d’une classe sur décision de la Direction Académique, est aussi marquée par une démotivation des parents d’élèves au niveau associatif. Du côté du conseil d'école, la représentativité des parents semble assurée puisqu'une liste a été déposée le 27 septembre dernier. 

S’agissant de l’association des parents d’élèves, elle a récemment tenu son assemblée générale. Les membres démissionnaires n’ont pu constater que l’absence de parents motivés. De ce fait, l’association s’est vue dans l’obligation de mettre fin à ses activités. Une partie du solde de l’association sera reversé à l’école pour les projets de sorties de l’année scolaire en cours ; une autre partie sera reversée à la librairie indépendante Clareton des Sources de Béziers au profit des élèves de l’école.

Au niveau de la représentativité des parents d’élèves au sein du conseil d’école, une réunion était programmée le 15 septembre 2016 afin de préparer l’élection des délégués des parents d’élèves mais personne ne s’est présenté.

Finalement, une liste a été déposée le 27 septembre dernier et comporte : Mmes Gladys MARQUES (CM1 et GS) ; JEANGIRARD Laure (CP et CE1) ; GOURICHON Vanessa (GS) ; PHILIP Laure (MS) et MM. HUGON Loïc (CE1) et MOREAU Manuel (GS et CE1).

Conseil d'école.jpg

Les élections des délégués doivent avoir lieu le vendredi 7 octobre, de 13 à 17 heures. Le dépouillement se fera à l’école, ce même jour dès la clôture du scrutin.

26/09/2016

Conseil municipal

Le Conseil municipal se réunira en session ordinaire le jeudi 29 septembre à partir de 19 heures. A l’ordre du jour :

- Approbation du PV du 4 août 2016 ;

- Demande de subvention Station d’Epuration ;

- Classement de voirie en domaine public : E774 ;

- Dénomination de la parcelle E774 ;

- Logements Espace Jourfier : convention PALULOS ;

- Travaux Salle Marc CASSOT : terrasses – choix de l’entreprise ;

- Travaux voie d’évitement et rue du Stade (bon de commande maitre d’œuvre) ;

- Convention CDG34 médecine préventive ;

- Indemnité de conseil du percepteur 2016 ;

- Questions diverses.

31/07/2016

Conseil municipal

             Le Conseil municipal se réunira en session ordinaire le jeudi 4 août 2016 à partir de 19 heures en Salle du Conseil municipal - Emile Foulquier. A l’ordre du jour :

- Approbation du PV du 23 juin 2016 ;

- Convention ANTAI (pour procès-verbaux électroniques) ;

- Travaux City Stade : choix de l’entreprise ;

- Fusion SRGO et SIAE ;

- DM : budget principal ;

- Convention occupation bâtiments communaux (Assoc. Autignac en fête) ;

- Recrutement CUI Technique au 1er octobre 2016 ;

- Fournitures scolaires Collège « Le Cèdre » ;

- Avis sur projet parc éolien - Commune de Pézènes-les-Mines ;

- Questions diverses.

27/07/2016

Une fête suspendue mais prolongée !

Alors que la France était une nouvelle fois touchée par une attaque terroriste à Nice, la fête locale battait son plein sur la place Jules Ferry. Ce soir-là, alors que la gravité de l’événement n’est pas réellement connue par les bénévoles affairés, le dernier chant repris en chœur sera La Marseillaise.

Une fête suspendue mais prolongée.JPG

Mais le lendemain, sur demande de la Préfecture et pour respecter le deuil national, la fête doit être suspendue. Ce sont des bénévoles désemparés qui se retrouvent devant une situation jusqu’alors inédite : suspendre une fête organisée depuis 1 an et dont le report parait quasi-inimaginable d’un point de vue organisationnel.

Malgré les avis partagés, la fête sera suspendue pour respecter la demande préfectorale… Mais les bénévoles ne se laisseront pas voler leur fête ! Le bœuf à la broche prévu le dimanche soir sera finalement cuit et servi le mardi soir, avec autant de couverts que les autres années. Les Autignacois seront solidaires pour ne pas que cette tradition soit victime de sa suspension.

Et pour clôturer la fête dignement, c’est un soir supplémentaire qui sera organisé le vendredi suivant avec les emblématiques de la fête : le bar près de l’école, le camion pizzas et le snack. Là encore, la soirée sera trop courte mais les textes règlementaires ont valeur supérieure.

Jusqu’au bout, les membres de l’association « Autignac en fête » ont tenu à résister pour que vive et perdure ce climat de fête et cet art de vivre qui caractériseront à jamais cette notion de liberté que rien ni personne ne pourra détruire.

16/07/2016

Fête locale suspendue

Conformément au décret du Président de la République du 15 juillet, les samedi 16 juillet, dimanche 17 juillet et lundi 18 juillet 2016 seront jours de deuil national afin de rendre hommage aux victimes de l’attentat commis à Nice le 14 juillet.

dans-l-Herault.png

Le Préfet de l’Hérault a demandé à ce que les festivités prévues sur le territoire départemental pendant ce deuil national soient suspendues.

En conséquence, la fête d’Autignac a pris fin ce vendredi 15 juillet 2015. Aucune festivité n’aura lieu pour les deux prochains soirs. Le repas prévu pour dimanche est quant à lui reporté à mardi 19 juillet 2016.

15/07/2016

5 véhicules incendiés dans la nuit

Vers 4 heures ce matin, la brigade des sapeurs-pompiers de Magalas a été dépêchée à Autignac.

Le feu s'est déclaré vers 3 heures 30 du matin..JPG

En effet, un incendie s’est déclaré sur le parking du Chemin de Ronde et s’est rapidement propagé à plusieurs véhicules en raison du vent violent qui soufflait à ce moment-là. Après extinction du feu, ce sont les épaves calcinées d’un camion et de quatre voitures qui sont restées sur place.

La brigade de gendarmerie de Murviel-lès-Béziers a elle aussi été dépêchée sur place. Une enquête sera diligentée par ses services pour connaitre l’origine du feu.

5 épaves calcinées restent sur place.JPG

12/07/2016

Inauguration de "l'Espace Jourfier" réhabilité

Après son ouverture au public, la municipalité avait invité la population à assister à l’inauguration officielle des réhabilitations de l’Espace Jourfier.

Inauguration d'un espace réhabilité.jpg

Les travaux de démolition de cet imposant ensemble de caves suivis d’une complète réhabilitation permettent à cet espace d’accueillir aujourd’hui un parking de 25 places, une esplanade mais aussi d’autoriser la communication piétonne et visuelle entre les deux centres névralgiques de la commune : le cœur administratif et commerçant avec le cœur récréatif et scolaire.

Monsieur le maire a remercié les institutions (Conseils départemental et régional)  ayant participé au financement de cette opération ainsi que le bureau d’études ARTELIA et les nombreuses entreprises qui ont mené à bien l’aboutissement de ce chantier d’envergure qui permet, en plus d’être pratique, d’aérer de façon considérable le cœur de ville souvent pris d’assaut par de nombreux véhicules.

Cette démolition était devenue nécessaire et envisagée depuis 2006 date à laquelle avait été acheté le bien par la municipalité conduite par Emile Foulquier. Propriété historique de la famille Gratien Pastre, cette cave a ensuite appartenu à la famille Brunet dont la fille Elisabeth épousa en 1940, Pierre Jourfier d’où le nom d’« Espace Jourfier ».

Le ruban tricolore a symboliquement été coupé avant que ne soit partagé un verre de l’amitié par une assistance prompte à reconnaitre l’intérêt et la qualité de cette réhabilitation.

08/07/2016

Inauguration du parking de l'Espace Jourfier

Monsieur le maire et son Conseil municipal

invitent la population à assister à

L’INAUGURATION DU PARKING DE L’ESPACE JOURFIER

le vendredi 8 juillet à partir de 18 heures, rue du 8 mai.

Un apéritif sera offert à l’issue de la cérémonie.

IMG_1574.JPG

29/06/2016

Baisse incessante de la représentativité d'Autignac

Depuis la loi du 6 février 1992 relative à l’administration territoriale de la République et au fil des avancées législatives, la représentativité de la commune n’a cessé de diminuer au sein de la communauté de communes qui a pour objet d’associer des communes au sein d’un espace de solidarité en vue de l’élaboration d’un projet commun de développement et d’aménagement de l’espace.

Baisse de la représentativité d'Autignac.JPG

La loi du 6 février 1992 a permis la création de la FRAMPS 909 entre les communes de Fouzilhon, de Roquessels, d’Autignac, de Magalas, de Puimisson et de Saint Geniès de Fontedit situées autour de la RD909.

Composée de 21 membres, cette structure était dotée en 1992 d’un président et de 3 vice-présidents. Après son adhésion, la commune d’Autignac décide le 24 mars 1993 de se retirer de la structure intercommunale mais revient sur cette décision le 28 octobre 1993. A cette époque, Autignac disposait de 4 membres (MM. Foulquier, Galibert, Guibert et Mme Espanol).

La représentativité d’Autignac sera fixée à 4 membres jusqu’à la fusion de 3 intercommunalités en un seule : « les Avant-Monts du Centre Hérault ». En 2013, dans cet ensemble de 18 communes (76 membres ; 1 président et 17 vice-présidents), Autignac disposera de 3 délégués titulaires (Mmes Pons, Espanol et M. Barreau).

002.png

A l’issue des élections municipales de 2014, le nombre de délégués titulaires représentant Autignac passe à 2 (MM. Marchi et Barxias-Casties) dans un ensemble de 41 membres (1 président et 12 vice-présidents).

Mais avec la nouvelle fusion prévue au 1er janvier 2017, dans un ensemble de 25 communes (41 ou 45 délégués), la représentativité d’Autignac diminuera encore au minimum, passant à 1 membre titulaire et 1 membre suppléant.

Dès le début de l’année prochaine, Autignac entrera donc dans un ensemble intercommunal où le poids des petites communes semble limité (16 communes à 1 membre - 9 communes pour 25 ou 29 membres) et où la priorité risque d’être donnée aux « centralités » dont le poids démographique et économique est incontournable.

La fermeture d'une classe confirmée pour septembre 2016

C’est par un courrier quelque peu laconique que la Direction Académique des Services de l’Education Nationale a annoncé à la commune qu’après avoir consulté le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) et le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN), avait été décidée la fermeture d’une classe au sein du groupe scolaire.

Fermeture d'une classe à l'école.JPG

Déjà lors d’une session du CTSD organisée en février, avait été proposée la fermeture d’une classe à Autignac dès la rentrée de septembre 2016. Le 17 février dernier, en signe de protestation, quelques parents avaient perturbé le bon déroulement de l’enseignement … Mais cette mobilisation n’a pas empêché les autorités de confirmer la fermeture de cette classe.

A la rentrée de septembre, l’école communale comptera un effectif de 70 élèves répartis en 3 classes d’où une réorganisation de la configuration des classes : une classe de 24 élèves avec les PS/MS et GS ; une seconde classe de 18 élèves avec les CP et CE1 ; enfin, une dernière classe de 28 élèves avec les CE2, CM1 et CM2.

Le conseil d’école réuni récemment a planifié l’organisation de la prochaine rentrée scolaire sur la base de cette nouvelle configuration à laquelle instituteurs et élèves devront s’adapter. 

20/06/2016

Les réhabilitations bientôt terminées !

Les réhabilitations réalisées au sein de l’espace Jourfier touchent bientôt à leur fin. Après la pose de garde-corps le long de l’esplanade aménagée qui domine désormais la place Jules-Ferry, le mobilier urbain et l’éclairage public ont été installés.

Le parking bientôt ouvert au public.JPG

Des plantations ont aussi été réalisées. 6 micocouliers ont été plantés grâce à la logistique de la jardinerie « Parcs et Jardins du Languedoc » tandis que les autres plantations ont été réalisées par les services techniques de la commune notamment aux abords du puits conservé et mis en valeur.

Dans les prochains jours, les 25 emplacements de parking devraient être tracés au sol ainsi que le cheminement piétonnier qui permet la liaison entre les deux centres névralgiques de la commune. Dans le courant de l’été, le cheminement piétonnier sera prolongé jusqu’à l’entrée du groupe scolaire dont l’accès sera facilité par une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

IMG_1575.JPG

Conseil municipal

Le Conseil municipal se réunira en session ordinaire le jeudi 23 juin 2016 à partir de 18 heures en Salle du Conseil. A l’ordre du jour :

-    Approbation du PV du 11 avril 2016 ;

-    Présentation du PLU par le cabinet Urban Projects ;

-    Avenant au marché avec OTEIS : Schéma Directeur Assainissement ;

-    Hérault Energies : dissimulation réseaux Chemin de la Bastide ;

-    Logements Jourfier : demande de subvention Hérault Energies ;

-    Logements Jourfier : contrat maitrise d’œuvre ;

-    Fusion des communautés de communes ;

-    Location logement communal place Jules Ferry ;

-    Rue Jean Moulin : classement d’une partie en voie piétonne ;

-    Ecole Abel Gau : déploiement numérique ENT ;

-    Ecole Abel Gau : fermeture d’une classe ;

-    Recrutement CUI Administratif ;

-    Numérotation nouvelles constructions ;

-    Questions diverses.

17/06/2016

Autignac à travers la carte postale ancienne

L’histoire d’Autignac à travers la carte postale ancienne ; tel est le thème du dernier livre de l’association « Mémoire d’Autignac » qui poursuit son travail de recherche en éditant ce recueil illustré grâce à plus d’une centaine de cartes postales du siècle dernier.

L'histoire d'Autignac à travers la carte postale ancienne.jpg

C’est en 1904 que l’aventure des cartes postales débute à Autignac grâce à M. Pendariès, photographe-éditeur de Pézenas qui immortalisera les regroupements d’antan qui existaient dans ces artères du cœur de ville dont les anciens noms ont aujourd’hui disparu au profit d’appellations plus classiques (la rue du Bon Conseil est aujourd’hui l’avenue de la Liberté ; la rue du Bel Air est devenue la rue de la Paix ; la rue Lagarde est devenue rue Jean-Moulin …).

Cette idée lancée en 1904 par Pendariès sera reprise. De nombreuses cartes postales seront éditées et vendues dans les épiceries de la commune. Disposant de ces éléments du patrimoine, l’association « Mémoire d’Autignac » les a compilés en un unique ouvrage qui plongera le lecteur dans les rues d’Autignac, au début du siècle dernier.

Ainsi, il sera possible de (re)découvrir l’histoire des divers bâtiments (église, écoles, mairie …) mais aussi d’apprendre les problèmes liés à l’alimentation en eau potable qui ont causé plusieurs épidémies dont la typhoïde dans les années 1940. Ce livre revient aussi sur l’histoire de l’école congréganiste ouverte en 1867 ; sur le projet non abouti de construction d’une église sur le chemin du Carreïrou ; sur l’importante activité de négoce en vins de la Vve Alcide PASTRE & Cie …

Le livre est vendu au prix de 12 €. Pour plus de renseignements, contacter le 06.35.16.62.47.

15/06/2016

Bientôt le retour de l'heure et du son des cloches !

Depuis plus de 10 jours, le temps s’est figé à Autignac où les aiguilles des quatre cadrans de l’église sont bloquées à 17 heures 30 à la suite du violent orage qui s’est abattu sur la commune le 4 juin dernier.

Le temps s'est figé sur les horloges de l'église.JPG

Dépêché sur place, un technicien de la société BODET a indiqué qu’une carte électronique avait surement été endommagée par la foudre d’où le fait qu’aucune communication ne puisse être établie depuis le tableau de commande installé dans la sacristie.

Alors qu’il sonne 3 fois de façon quotidienne, l’angélus ne rythme plus la journée des Autignacois ; il en est de même pour le tintement des heures et demi-heures. La société BODET, chargée de la réparation, doit intervenir dans les meilleurs délais pour qu’Autignac retrouve le son des cloches qui fêteront en décembre prochain, leur 85ème anniversaire.

Inscriptions pour le transport scolaire avant le 30 juin

Afin de bénéficier d’un abonnement scolaire, les élèves doivent être inscrits tous les ans aux transports scolaires auprès d’Hérault Transport.

Hérault_Transport_logo.png

Déjà inscrit l’année précédente, le formulaire d’inscription pré-rempli sera adressé directement à votre domicile. A défaut, un courriel vous invitera à renouveler votre inscription.

Dans le cadre d’une première inscription aux transports scolaires ou d’un redoublement de la classe de terminale, l’inscription est réalisable soit en ligne (www.herault-transport.fr), soit en imprimant le formulaire téléchargeable ci-après : Formulaire d'inscription au transport scolaire - 2016-2017.pdf soit par le biais d’un dossier d’inscription qu’il est possible de retirer auprès du secrétariat de la commune, aux heures d’ouverture à savoir du lundi au vendredi, de 9 à 12 heures et de 14 à 17 heures.

A noter que l’inscription doit être réalisée avant le 30 juin 2016.