Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2018

Bilan de l'aire de lavage entre Autignac et Laurens

Bien que située sur le territoire de la commune de Laurens, l’aire de remplissage et de lavage pour les pulvérisateurs et les machines à vendanger accueille plusieurs propriétaires d’Autignac et avait d’ailleurs bénéficié d’une participation financière votée par la municipalité de Jeanine PONS (24 472 € HT) lors de sa construction en 2013.

Aire de lavage entre Autignac et Laurens.jpg

Récemment, à l’initiative du Syndicat Mixte des Vallées de l’Orb et du Libron (SMVOL), le substrat composant les phytobacs a été régénéré.  Le phytobac est un dispositif de traitement biologique des eaux chargées en produits phytosanitaires qui repose sur le pouvoir épurateur d’un mélange de terre et de paille. Les résidus phytosanitaires sont d’ailleurs dégradés grâce à l’activité des micro-organismes présents dans ce mélange qui doit profiter d’un apport de paille ce qui a été effectué.

Depuis son ouverture en août 2013, ce sont en moyenne 14 machines à vendanger et 37 pulvérisateurs qui utilisent annuellement cette première aire collective communale du territoire Orb-Libron. En 4 ans et demi, elle a permis de sécuriser et de traiter 4 410 m3 d’eau provenant du lavage des machines à vendanger ; d’offrir 2 341 m3 pour le remplissage des pulvérisateurs et 187 m3 pour leur lavage.

Cette installation permet de limiter les risques de pollution ponctuelle et apport un confort d’utilisation lors du remplissage et du nettoyage du matériel.

19/03/2018

Une Autignacoise au 38ème Salon du Livre

Alexandra Lisbonne au Salon du Livre de Paris.JPGCette année, dans les allées de la 38ème édition du Salon du livre à Paris était présente une Autignacoise. Alexandra LISBONNE qui habite depuis plusieurs années au Chemin de Ronde n’était pas là en tant qu’auteur mais en tant que petite-fille d’auteur.

Arrière-petite-fille du Docteur Arnold NETTER (1855-1936), médaille d’or de l’AP-HP en 1882 et pionnier dans l’application de la bactériologie à la médecine clinique, Alexandra LISBONNE est aussi la fille de Maitre Jean LISBONNE (1913-2004), juriste reconnu et avocat international.

Mais c’est en tant que petite-fille de René LISBONNE (1881-1943) qu’elle était présente au Salon du livre et pour une raison particulière : la réédition du Journal de Guerre de son grand-père par les éditions SIPAYAT. Quel honneur !

Mobilisé en 1914, le capitaine René LISBONNE commande un bataillon du 254ème Régiment d’infanterie et s’adonne à la rédaction d’un journal dans laquelle il raconte avec force les événements vécus au front. Fait prisonnier en 1916, il passe sa captivité en Allemagne avant de reprendre ses activités. Associé à la maison d’édition de son oncle Félix ALCAN, René LISBONNE éditera plus de 20 000 titres dont des auteurs prestigieux tels qu’Henri BERGSON ou Emile DURKHEIM …

Directeur de collection des Presses universitaires de France de 1934 à 1939, il entre en résistance en 1940. Arrêté par la Wehrmacht en 1943, il est déporté au camp de concentration Natzweiler-Struthof avant d’être tué le 28 juillet 1943.

Avec la réédition de cet ouvrage, Alexandra LISBONNE rend un hommage appuyé au parcours de son grand-père dont la bravoure dans le commandement et dans l’action se lit au fil des pages de cet ouvrage disponible auprès des éditions SIPAYAT (www.sipayat.com)

Compte rendu de la séance du Conseil municipal (13 mars 2018)

Dernièrement les membres du Conseil municipal se sont réunis en session ordinaire. Parmi les dossiers à l’ordre du jour, celui relatif à la dissolution du budget annexe de l’assainissement qui se trouve désormais transféré au Syndicat Mare et Libron.

Le dernier compte administratif (2017) laissant apparaitre un solde d’exécution positif de 553 239,71 € a été approuvé par les élus (47 949,52 €en section d’exploitation ; 29 914,64 € en section d’investissement et 475 375,55 € de 2016). Parmi les dépenses d’investissement cette année, 288 € pour l’achèvement du schéma directeur de l’eau et de l’assainissement et 15 150,62 € pour les honoraires du cabinet qui suivra les travaux de la station d’épuration.

CA Assainissement - 2017.png

Car avec le temps, une importante somme a été accumulée sur le budget annexe de l’assainissement et permet de couvrir les travaux de construction d’une nouvelle station d’épuration, avec le soutien financier de l’agence de l’eau (229 624 €) et du département (206 662 €).

Après avoir approuvé la dissolution du budget annexe de l’assainissement, les élus ont approuvé le transfert des résultats de clôture mais aussi des actifs et passifs au Syndicat Mare et Libron qui possède désormais la compétence en eau et assainissement. Ce syndicat intercommunal aura donc à charge la nouvelle station d’épuration et la réhabilitation du réseau d’assainissement de la rue du Stade. 

Parmi les autres points, le choix du prestataire pour la réhabilitation de l’éclairage public rue du Parc, rue du Château et Avenue de la Liberté. L’entreprise SOGETRALEC ayant présenté l’offre la mieux-disante est retenue pour 20 787,63 € HT sachant qu’une subvention de 15 000 € d’Hérault Energies a été allouée à la commune.