Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2016

Une fête suspendue mais prolongée !

Alors que la France était une nouvelle fois touchée par une attaque terroriste à Nice, la fête locale battait son plein sur la place Jules Ferry. Ce soir-là, alors que la gravité de l’événement n’est pas réellement connue par les bénévoles affairés, le dernier chant repris en chœur sera La Marseillaise.

Une fête suspendue mais prolongée.JPG

Mais le lendemain, sur demande de la Préfecture et pour respecter le deuil national, la fête doit être suspendue. Ce sont des bénévoles désemparés qui se retrouvent devant une situation jusqu’alors inédite : suspendre une fête organisée depuis 1 an et dont le report parait quasi-inimaginable d’un point de vue organisationnel.

Malgré les avis partagés, la fête sera suspendue pour respecter la demande préfectorale… Mais les bénévoles ne se laisseront pas voler leur fête ! Le bœuf à la broche prévu le dimanche soir sera finalement cuit et servi le mardi soir, avec autant de couverts que les autres années. Les Autignacois seront solidaires pour ne pas que cette tradition soit victime de sa suspension.

Et pour clôturer la fête dignement, c’est un soir supplémentaire qui sera organisé le vendredi suivant avec les emblématiques de la fête : le bar près de l’école, le camion pizzas et le snack. Là encore, la soirée sera trop courte mais les textes règlementaires ont valeur supérieure.

Jusqu’au bout, les membres de l’association « Autignac en fête » ont tenu à résister pour que vive et perdure ce climat de fête et cet art de vivre qui caractériseront à jamais cette notion de liberté que rien ni personne ne pourra détruire.

Les commentaires sont fermés.