Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/11/2014

L'Armistice très dignement célébré à Autignac

En ce matin du 96ème Anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, quelques élus ont déposé une première gerbe au « Carré des Poilus » du cimetière avant de rejoindre le village pour la cérémonie officielle.

Sur le parvis de la Mairie à 11 heures, c’est une importante foule d’Autignacois qui s’est retrouvée pour prendre part à la cérémonie commémorative.

DSCN0799.JPGDans l’ordre et précédés d’André Burgues, porte-drapeau, les élèves de l’école communale, les membres du conseil municipal, les représentants de la Brigade de Gendarmerie de Murviel-lès-Béziers et de la Caserne des Sapeurs-Pompiers de Magalas, les Anciens Combattants et la population ont formé un cortège dense qui a pris la direction du monument aux morts pour le dévoilement de la nouvelle plaque, financée avec une participation de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) et sur laquelle sont inscrits le nom de tous les enfants d'Autignac Morts pour la France, en 1914-1918 et en 1939-1945.

DSCN0797.JPG

Au pied du monument, le Maire, Jean-Claude MARCHI a remercié la population pour sa présence très nombreuse en ce jour historique qui honore le souvenir de ces soldats, qui partis la « fleur au fusil » de nos plaines viticoles, ne reverront jamais les leurs.

Invitant Antoine BARXIAS-CASTIES à le rejoindre, ils ont procédé ensemble au dévoilement de la plaque sur laquelle sont inscrits les 34 noms des sacrifiés de 1914-1918, que M. le maire reprit un par un, y accolant la mention Mort pour la France.

photo 1.JPG

 Les élèves de l’école communale, sous la direction de Marie-Pierre LADOUES, institutrice, ont ensuite donné lecture de textes écrits au Front dont quelques-uns de Guillaume APOLLINAIRE, célèbre poète et écrivain Mort pour la France en 1918, avant que Madame MARCHI, ancienne directrice de l'école communale, ne donne lecture d'un poème fort émouvant, écrit par Ernest BOURDEL et lu en 1924, pour l'inauguration du monument aux morts sculpté par Jean MAGROU, placé à l'époque sur la Promenade, face au groupe scolaire.

Reprenant le cours de la cérémonie officielle, M. le Maire a donné lecture du message de M. Kader ARIF, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, avant de déposer la gerbe au pied du monument aux morts et de faire respecter une minute de silence pendant que résonnait la sonnerie aux morts.

Message de M. Kader ARIF - 11 novembre 2014.pdf 

C’est au son de la Marseillaise que la cérémonie a pris fin, avant que ne soit partagé au Café du Commerce le traditionnel verre de l’amitié. 

Les commentaires sont fermés.