Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/10/2014

Le redécoupage cantonal : une aberration !

A la formation du département de l’Hérault en 1790, Autignac fut rattaché au Canton de Magalas, composé de 10 communes : Magalas (chef-lieu de canton), Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Coulobres, Espondeilhan, Fouzilhon, Laurens, Puimisson et Puissalicon.

Mais par arrêté des Consuls du 3 Brumaire an X (25 octobre 1801), le canton de Magalas fut supprimé ; la commune d’Autignac fut donc rattachée au Canton de Murviel-lès-Béziers, de même que Cabrerolles, Caussiniojouls, Laurens et Puimisson.

Nouvelle carte cantonale.png213 ans plus tard, le Gouvernement a mis fin à ce schéma cantonal par le biais du décret du 26 février 2014 fixant le nouveau découpage cantonal du département de l’Hérault, et publié au Journal Officiel de la République française, le 1er mars dernier.

Ainsi, l’actuel canton de Murviel-lès-Béziers est regroupé avec celui de Roujan, avec Faugères (canton de Bédarieux), avec Maraussan, Cazouls-lès-Béziers et Colombiers (canton de Béziers 3), ainsi qu’avec Maureilhan et Montady (canton de Capestang), devenant ainsi le Canton de Cazouls-lès-Béziers.

En plus de supprimer de façon brutale la proximité qu’ont les citoyens avec leur conseiller général, cette réforme prive les communes du lien fort qu’elles ont tissé avec l’instance départementale. 

De surcroit, cette réforme a instauré l’élection d’un « binôme paritaire », à savoir un homme et une femme, élus ensemble mais exerçant indépendamment l’un de l’autre leur mandat …

Réalisée avec une autre portée, cette réforme aurait pu mettre en évidence la capacité de la France à réaliser des économies dans son organisation territoriale. Au contraire et par exemple dans l’Hérault, sur les 49 cantons actuels, il n’en restera plus que 25 … mais l’élection d’un binôme aura le mérite d’ajouter à l’assemblée départementale, un conseiller supplémentaire … Comprenne qui pourra ! 

Ancien parlementaire et Ministre, Edgard PISANI avait affirmé qu’« aménager le territoire, c’est prendre conscience de l’espace français comme richesse et comme devoir … » ; une phrase ignorée par la portée générale de cette réforme qui a aussi ignoré les inquiétudes partagées d’un grand nombre d’élus communaux et départementaux. 

Décret n° 2014-258 portant délimitation des cantons dans le département de l'Hérault.pdf

La nouvelle organisation cantonale du département de l'Hérault.pdf

Commentaires

Le président et son gouvernement n'ont-ils pas mieux à faire que de jouer au puzzle avec la carte de France! Toutes ces vaines réformes n'ont-elles pas pour but de compenser une faible activité politique par une intense activité administrative?

Écrit par : alcaine | 07/10/2014

Les commentaires sont fermés.