Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2014

Dernier conseil municipal de la mandature 2008-2014

La dernière séance du conseil municipal de la mandature 2008-2014, présidée par Madame le maire Jeanine PONS, aura lieu ce lundi 3 mars 2014 à partir de 20 heures 30 en la salle du conseil de la mairie.

A l’ordre du jour :

-          Approbation du procès-verbal du 27 janvier 2014 ;

-          Aire de lavage de M. Jimenez ;

-          Compte administratif 2013 ;

-          Compte de gestion 2013 ;

-          Affectation des résultats 2013 ;

-          Etude de faisabilité – secteur Poujade ;

-          Travaux impasse du Récantou ;

-      CDG 34 : participation à la consultation mutualisée pour les risques statutaires des agents communaux ;

-          Convention de formation CERTIPHYTO pour le personnel technique ;

-          Subvention voyages scolaires 2013-2014 « Collège le Cèdre » ;

-          Participation RASED de Murviel-lès-Béziers ;

-          Organisation des élections municipales des 23 et 30 mars ; 

-          Questions diverses. 

22/02/2014

La délégation de la Ligue reste mobilisée

Le comité local reste mobilisé.JPGDernièrement, la délégation Autignacoise de la Ligue contre la Cancer a, sous l’égide de MM. Roger Pujol, secrétaire général adjoint du Comité de l’Hérault, et Florian Viste, responsable local, organisé une réunion des bénévoles.

Prévue pour l’organisation des événements de l’année 2014, cette réunion a permis de planifier le loto du samedi 29 mars 2014 ainsi que les journées des 3 et 4 mai, qui à nouveau, feront appel à la mobilisation générale.

Le samedi 3 mai, un repas avec au menu, bœuf à la broche, sera organisé, avec la formation « cabaret » de l’orchestre Tony Bram’s, lequel sera accompagné de 8 musiciens.

Pour le dimanche 4 mai, une dizaine de musiciens (Pellegrini, Bram’s, Cazenave …) se produiront en l’église, sous la coordination de Franck Malbert … Les places seront vendues au prix de 10 €.

Jean-Claude Marchi, trésorier de la délégation locale, a présenté le rapport financier qui, au 21 février, s’élève à 2 092 €. Le loto organisé en décembre a quant à lui rapporté un bénéfice conséquent de 1 314 €. 

La réunion s’est achevée par le partage d’un repas, avec au menu, charcuteries de Lacaune, stockfish acheté spécialement à Decazeville (Aveyron) et desserts … En bref, un regroupement convivial de bénévoles qui prouve encore toute la mobilisation du comité Autignacois. 

20/02/2014

Un siècle d'immigration espagnole à Autignac par "Mémoire"

P1160674.JPGDernièrement, l’association « Mémoire d’Autignac » a organisé sa réunion mensuelle de février et pour laquelle, ce sont plus de 70 personnes qui se sont retrouvées en la salle des fêtes.

Après quelques informations relatives à l’association, et la lecture d’un texte sur les émigrants, Antoine Barxias-Casties a laissé la parole à Guy Ricard qui a présenté, dans la rubrique « Le quart d’heure occitan »  la célèbre chanson populaire du Midi « Se Canto ».

Rappelant l’historique de cet hymne de l’Occitanie, au même titre que le « Coupo Santo », Guy Ricard a clôturé son propos avec la traduction, avant que l’assistance ne reprenne en cœur ce chant qui prouve encore aujourd’hui, l’inaliénabilité de ces racines occitanes.

C’est ensuite Michel Alcaine qui, sous la bienveillance du drapeau espagnol, a présenté une conférence de qualité intitulée : « Un siècle d’immigration espagnole à Autignac : 1836-1936 », au cours de laquelle il a présenté l’évolution de cette immigration dans la commune.

Due au déclin de l’Empire espagnol (1898), à la neutralité de l’Espagne durant la Guerre 1914-1918, à l’instauration de la dictature de Primo de Rivera, cette immigration principalement issue des provinces de Huesca et de Lérida, a marqué l’identité de la commune.

En effet, en 1891, la population espagnole représentait 0,18 % de la population Autignacoise ; en 1931, elle représentait le pourcentage non négligeable de 22 % … 

Pour clôturer, Michel Alcaine a soumis au public une prestation enregistrée de Juanito Valderrama, auteur d’« El emigrante » et pendant laquelle, l’ensemble des franco-espagnoles ont eu plaisir à reprendre en cœur, la triste chanson de leur histoire.

16/02/2014

Assemblée Générale d'Autignac en fête

Dernièrement a eu lieu l’assemblée générale de l’association « Autignac en fête », présidée par Jacques Eliez et en présence de bénévoles bien décidés à organiser la fête de l’année 2014 qui aura lieu du jeudi 10 au lundi 14.

Autignac en fête.JPG 

Au sein du rapport moral de l’exercice 2013, Jacques Eliez a indiqué qu’en sus de la fête locale réussie, « Autignac en fête » a organisé le bal des vendanges (25 octobre) ainsi qu’un loto (30 novembre), et que l’arrivée de nouveaux bénévoles a été profitable à l’organisation de la fête qui demande un énorme investissement physique.

Le bureau de l’association « Autignac en fête » sera constitué comme suit pour l’année 2014 : Jacques Eliez, président ; Marie-Laure Pullara, secrétaire ; Céline Viollat, trésorière.

Au niveau du rapport financier, la fête locale a engendré un bénéfice de 402,01 €, le bal des vendanges, un excédent de 216,62 € et le loto : 385,69 €. Avec quelques investissements, le bilan de l’exercice 2013 est de 425,99 € tandis que le compte bancaire de l’association présente un excédent de 11 925,60 € au 31 décembre 2013.

Cette ressource solide permet d’envisager la fête locale de l’année 2014 avec sérénité. Celle-ci débutera avec le Tour de ville, organisé quelques jours avant le lancement des festivités le jeudi 10, avec le traditionnel loto, et jusqu’au lundi 14 juillet, jour de Fête Nationale.

Les bénévoles seront au rendez-vous pour l’organisation de cet événement traditionnel qui ne doit pas disparaitre et pour lequel tous les Autignacois doivent se mobiliser !

11/02/2014

Communiqué personnel

Occupant, depuis près de 6 ans, la fonction de correspondant local de presse pour la commune d’Autignac, et compte tenu de mon investissement au sein de la liste « S’engager pour Autignac » conduite par Jean-Claude Marchi, j’ai pris la décision de démissionner de la correspondance Midi-Libre ce jour, mardi 11 février 2014.

Cette expérience fut très enrichissante malgré les coups bas de certains qui n’avaient de cesse que de me voir destituer de cette fonction … Nonobstant ces tentatives, la rédaction de Midi-Libre m’a toujours accordé sa pleine et entière confiance.

Toujours avec le même sérieux et la même rigueur, j’ai essayé de remplir au mieux cette tâche, et je pense aujourd’hui que la présence plus régulière d’articles dans le Midi-Libre est une chance qui a permis de faire rayonner un peu plus notre commune et l’ensemble des événements qui y sont organisés tout au long de l’année.

A l’approche de ces élections municipales, je profite de l’espace de ce blog personnel pour indiquer que son contenu continuera comme par le passé, et avec la même détermination d'informer et d'éclairer sur la vérité ! 

J’indique aussi qu’au cours de cette campagne municipale, mon objectif n’est pas de me battre contre des personnes ; mais seulement pour la défense d’idées favorables à Autignac et défendues par l’équipe de la liste « S’engager pour Autignac », la seule pour l’instant déclarée publiquement auprès des Autignacois …

09/02/2014

La liste "S'engager pour Autignac" présente ses candidats

Autignac.jpg

La liste « S’engager pour Autignac », conduite par Jean-Claude Marchi à l’occasion des prochaines élections municipales est à présent connue depuis la distribution d’un flyer de présentation et d’un tract intitulé « A quoi ont servi nos impôts ? ». 

L’équipe, composée de 6 femmes et de 9 hommes, organisera au cours du mois de mars, 4 réunions de quartiers qui permettront d’aborder l’ensemble des sujets et d’instaurer un échange au cours duquel les candidats seront à l’écoute des réelles attentes des Autignacois.

 Par ordre alphabétique, ont donc rejoint cette liste d’union apolitique :

-          Antoine BARXIAS-CASTIES, étudiant en 4ème année de droit public ;

-          Alain BOSC, directeur d’un centre de la Poste à la retraite ;

-          Evelyne DA COSTA, adjointe sortante ;

-          Jean-Paul DANA, intermittent du spectacle ;

-          Fabien DUHAN, employé de la Poste ;

-          Jacques ELIEZ, ingénieur BTP à la retraite ;

-          Sandrine FICHELLE, assistante commerciale ;

-          Angélique GOUDARD, technicien clientèle ;

-          Jacky HARLINGUE, retraité de l’EDF ;

-          Darren KENNEDY, directeur commercial ;

-          Sylvie LACOTTE, kinésithérapeute ;

-          Jean-Claude MARCHI, conseiller municipal sortant ;

-          Lucie PASQUIER, ergothérapeute ;

-          Floréal PLAZA, ingénieur BTP ;

-          Marie-Laure PULLARA, viticultrice. 

06/02/2014

Une greffe du coeur déjà loin derrière lui !

Jean-Luc Franquet croque la vie après sa greffe du coeur.jpgIl y a un an seulement, après avoir subi au cours de la nuit du 31 décembre au 1er janvier, une greffe du cœur, Jean-Luc Franquet occupait son temps à la Clinique Fontfroide de Montpellier au sein de laquelle rééducations et régimes alimentaires rythmaient ses journées.

Un an plus tard, il est tout simplement méconnaissable, un peu comme si le nouveau cœur qui lui a été greffé avait fait de lui, un nouvel homme. Et la nouvelle coupe de cheveux qu’il arbore fièrement depuis quelques temps, l’a rajeuni de plus de 10 ans !

Depuis ce qu’il appelle sa « résurrection », Jean-Luc a repris goût aux plaisirs de la vie et ne pourra jamais assez dire toute l’admiration qu’il ressent pour « le Professeur Frapier et son équipe de cardiologie. » et toute l’amitié qu’il éprouve pour l’ensemble des gens qui ont été avec lui dans ce long combat. 

Fidèle à ses passions, Jean-Luc Franquet a déjà programmé un voyage aux Etats-Unis, cette fois ci vers la Louisiane et le Mississipi, avec Brigitte son épouse, et avec ce que les gens d’Autignac considèrent être « sa maitresse » … son Harley Davidson !

05/02/2014

Présentation du PADD en réunion publique

PADD.JPGDernièrement, Madame le maire a accueilli en la salle polyvalente M. Sébastien Schneider qui, en sa qualité d’urbaniste-programmiste au sein du cabinet d’Etudes « Urban Project », a présenté la pièce centrale dans l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme : le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).

Après avoir rappelé que la procédure d’élaboration du PLU est fastidieuse et couteuse, M. Schneider a défini les objectifs du PADD qui sont : la prévision d’une gestion durable sur 10 ans, le respect d’un équilibre entre urbanisations et terres agricoles et l’anticipation des besoins futurs en termes d’équipements publics …

Affirmant que le SCOT du Biterrois ne permet à Autignac qu’une augmentation de 1,2 % de la population sur 10 ans, il a aussi rappelé que la priorité serait donnée au réinvestissement urbain (logements vacants) et aux interventions foncières dans les « dents creuses », pour à terme parvenir à une densité de 14 logements/hectare, alors qu’aujourd’hui elle est de 7/8 logements/hectare.

M. Schneider a ensuite décrit les 8 enjeux du PADD, dégagés par le conseil municipal et sa commission urbanisme : anticiper les besoins de la population, atteindre une mixité fonctionnelle en centre-ville, procéder à une requalification des quartiers, mettre en place une liaison est-ouest, préserver les composantes naturelles et agricoles, répondre aux demandes sans mettre en péril la ressource, impulser un développement économique et gérer le patrimoine rural et agricole. 

A la fin de la présentation, les questions ont été nombreuses de la part de l’assistance, et notamment au sujet du maillage est-ouest, qui prévoit la création d’un axe, de la Poujade jusqu’au secteur de la salle polyvalente. 

Le maillage est-ouest (en orange) est une priorité du PADD.JPG
Où passera l’axe permettant le maillage est-ouest, priorité du PADD ?

03/02/2014

Jean-Claude Marchi conduira la liste "S'engager pour Autignac"

Apolitique et unie autour de Jean-Claude Marchi, la liste « S’engager pour Autignac » se présentera à vos suffrages les 23 et 30 mars prochains.

La priorité de son équipe, c'est Autignac..JPG

 

Composée de six femmes et de neuf hommes impliqués dans la vie du village, cette liste, respectueuse des personnes et des idées a décidé dans un esprit d’équipe et toujours à l’écoute de la population, de travailler à la gestion de notre commune.

Les membres de la liste dont les noms seront communiqués dans le courant du mois de février, entendent appliquer une gestion juste, transparente et économe des deniers publics dans l’intérêt général et afin de préparer au mieux l’avenir du village.

Parmi les principaux points de son programme, la liste « S’engager pour Autignac » fait du cadre de vie sa priorité, avec d’une part la réfection des rues et le renforcement de la propreté du village.

Autres priorités de cette liste, le maintien des services au public et notamment le remplacement du médecin dans la commune, ainsi que l’aménagement d’un parking et d’une communication entre la rue du 8 mai et la Place Jules-Ferry grâce à l’Espace Jourfier « où aucune réalisation n’a vu le jour. ».

« Si les électeurs le décident, nous serons des acteurs vertueux, des élus efficaces et des citoyens généreux pendant six années et pour le bien être de la population » rappelle Jean-Claude Marchi, conseiller déjà élu de 1977 à 1989 puis de 2008 à aujourd’hui. 

La liste « S’engager pour Autignac » n’a aussi qu’un seul leitmotiv pour cette campagne : veiller au respect d’un climat serein et apaisé durant la campagne, loin des polémiques et seulement pour l’intérêt d’Autignac.