Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/02/2014

Un siècle d'immigration espagnole à Autignac par "Mémoire"

P1160674.JPGDernièrement, l’association « Mémoire d’Autignac » a organisé sa réunion mensuelle de février et pour laquelle, ce sont plus de 70 personnes qui se sont retrouvées en la salle des fêtes.

Après quelques informations relatives à l’association, et la lecture d’un texte sur les émigrants, Antoine Barxias-Casties a laissé la parole à Guy Ricard qui a présenté, dans la rubrique « Le quart d’heure occitan »  la célèbre chanson populaire du Midi « Se Canto ».

Rappelant l’historique de cet hymne de l’Occitanie, au même titre que le « Coupo Santo », Guy Ricard a clôturé son propos avec la traduction, avant que l’assistance ne reprenne en cœur ce chant qui prouve encore aujourd’hui, l’inaliénabilité de ces racines occitanes.

C’est ensuite Michel Alcaine qui, sous la bienveillance du drapeau espagnol, a présenté une conférence de qualité intitulée : « Un siècle d’immigration espagnole à Autignac : 1836-1936 », au cours de laquelle il a présenté l’évolution de cette immigration dans la commune.

Due au déclin de l’Empire espagnol (1898), à la neutralité de l’Espagne durant la Guerre 1914-1918, à l’instauration de la dictature de Primo de Rivera, cette immigration principalement issue des provinces de Huesca et de Lérida, a marqué l’identité de la commune.

En effet, en 1891, la population espagnole représentait 0,18 % de la population Autignacoise ; en 1931, elle représentait le pourcentage non négligeable de 22 % … 

Pour clôturer, Michel Alcaine a soumis au public une prestation enregistrée de Juanito Valderrama, auteur d’« El emigrante » et pendant laquelle, l’ensemble des franco-espagnoles ont eu plaisir à reprendre en cœur, la triste chanson de leur histoire.

Les commentaires sont fermés.