Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2014

La rue Saint André, une rue chargée d'histoire(s)

La rue Saint-André, une rue chargée d'histoire(s).jpgRécemment, l’association « Mémoire d’Autignac » avait donné rendez-vous à ses membres pour le lancement de l’année 2014 au travers de l’histoire de la rue Saint-André, plus communément appelé « Quartier Neuf ».

Après les traditionnels vœux émis par le président, Georges Pons a relaté l’histoire de cette rue emblématique d’Autignac, qui, au fil du temps, a su se construire une histoire qui fait sa typicité.

Baptisée « rue Saint-André » en hommage à André Maurel (1802-1894), maitre cordonnier et propriétaire du tènement sur lequel est aujourd’hui implantée la rue, cette dernière a marqué la vie civique autignacoise en ce sens que, sur 26 mandatures, elle fut représentée 21 fois, par divers élus dont les plus connus restent Fernand Pujol (conseiller de 1947 à 1959, de 1983 à 1989 et maire de 1959 à 1983) ; Armand Sarda (de 1929 à 1935) et Paul Sarda (de 1947 à 1965) ; Louis Pons (de 1959 à 1971) ou encore Robert Noguéro (de 1977 à 1989).

Cette rue d’Autignac a aussi marqué la viticulture locale puisqu’en 1933, les 5 plus gros propriétaires produisaient 2 375 hectos. Mais dans le temps, d’autres activités marqueront la rue : le négoce de vins de Joseph Ouradou, l’atelier de Pierre Autran dit « Cocagne », le garage de Jean Nicolau …

En guise de conclusion, l’association « Mémoire d’Autignac » a offert la galette des rois ainsi que le verre de l’amitié, qui a été partagé par cette assistance, toujours fidèle et passionnée.  

 Prochaine réunion : le samedi 15 février à 16 heures 30 en la salle des fêtes : l’immigration espagnole à Autignac de 1836 à 1936. 

Les commentaires sont fermés.