Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/11/2012

Compte rendu du conseil municipal

-- COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL --

- LUNDI 26 NOVEMBRE 2012 – 21 HEURES -

 

Présents :        Pons, Barreau, Guibert, Da Costa E., Sylvestre, Marchi, Raymond, Nicolau, Penna, Espanol, Rascol, Jimenez.

Absents:          Alcazer, Caumette, Da Costa V.

*          *          *          *

            - Approbation du PV du 29 octobre 2012 : à l’unanimité des présents, le conseil approuve la rédaction proposée du procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 octobre 2012.

            - FRAMPS : nomination de 3 délégués : actuellement, la commune possède 4 délégués au sein de la FRAMPS 909 (Pons, Barreau, Guibert, Espanol), mais au sein de la nouvelle structure intercommunale, elle n’aura que 3 délégués titulaires et 1 délégué suppléant.

            Il est donc proposé par Madame le maire de choisir un suppléant parmi les 4 délégués actuels. Sur 13 suffrages exprimés, Jean-Michel Guibert recueille 9 voix et devient donc, à la majorité absolue des suffrages : suppléant. (Pons : 0 voix, Espanol : 1 voix, Barreau : 2 voix).

            - Eclairage de Noël : achat illuminations Noël 2012 : à l’unanimité des présents le conseil accepte la poursuite des achats d’éclairages lumineux, à savoir 6 éclairages lumineux dans la rue du 8-mai, 7 appliques pour la rue du Stade et une guirlande pour un sapin, le tout pour un montant de 4 540 € HT.

            - Renouvellement assurance personnel communal : à l’unanimité des présents le conseil approuve le renouvellement de l’assurance pour le personnel communal, dont le taux est fixé à 5,67 %.

            - Hangar de Chasse : une demande avait été formulée par le Syndicat de Chasse mais un bail emphytéotique de 90 ans, signé entre le dit syndicat et la mairie le 1 janvier 1995 a été retrouvé, et mentionne dans l’une de ses clauses que le syndicat « fera à ses frais tous travaux d’aménagements et de constructions conformément aux plans et devis dressés à cet effet ».

            Certains élus rappellent que l’accord de principe avait déjà été donné et qu’il ne peut être modifié malgré le bail. Une subvention exceptionnelle sera donc versée au Syndicat de Chasse qui prendra à sa charge les travaux financés par la mairie. A noter qu’un grillage sera sans doute installé mais que le coût n’a pas été estimé.

            Madame le maire pose alors la question de savoir qui est contre l’idée de subventionner le syndicat de chasse pour la remise en état du toit : 4 abstentions (Guibert, Nicolau, Espanol, Rascol), 1 contre (Penna), 8 pour.

            - Intégration de la voirie du Lotissement Les Amandiers dans le domaine communal : Un « état des lieux » du lotissement a été réalisé, et quelques anomalies minimes sont à relever (fissures du goudron, éclatement des trottoirs). Seul inconvénient majeur, une borne EDF est à déplacer. Des devis seront demandés par la mairie qui promet une intégration au domaine communal avant la fin de l’année 2012.

            - Parcelle communale mur du stade : Proposition de rachat par M. Rivas : la totalité de la parcelle E55 et la moitié de la parcelle E54 ont fait l’objet d’une proposition de rachat par les époux Rivas. La parcelle E55 pose problème en raison de la présence d’ossements, pouvant entrainer l’inaliénabilité de la parcelle, donc l’impossibilité de la vente. De plus amples renseignements seront demandés et une réponse sera donnée à la proposition de rachat. A noter le refus catégorique de vente de 2 élus : Guibert et Barreau.

            - Conventions de passage ERDF sur parcelles D-967 et 896 : à l’unanimité des présents, le conseil accepte que Madame le maire signe l’autorisation de desserte des réseaux ERDF pour la parcelle de Patricia Arbouy.

            - Foncier : transfert dans le domaine public de parcelles privées communales : à l’unanimité des présents, le conseil approuve le transfert dans le domaine public de parcelles privées communales, dont entre autres le square, la rue des Boulistes, l’espace vert de la Poujade etc.…

            - Foncier : signature promesse de vente parcelle D-928 : à l’unanimité des présents le conseil autorise Madame le maire à signer la promesse de vente de la parcelle D-928 de 3 100 m² pour un montant de 4 000 € auprès de Jacques Tolza.

            - Nomination de délégués pour le nouveau Syndicat Paragrêle : à l’unanimité des présents le conseil désigne comme délégué titulaire Jean Michel Guibert, et comme délégué suppléant Jean Michel Nicolau pour siéger au sein de la nouvelle structure du Syndicat Paragrêle entre Murviel et Saint-Chinian. Les statuts, quasiment identiques à ceux du Syndicat actuel sont aussi approuvés par le conseil.

            - Décision modificative : une augmentation de crédits est nécessaire au compte 6451 pour permettre le paiement des salaires des employés communaux. A l’unanimité des présents, le conseil approuve une augmentation des crédits de 10 000 €.

            - Questions diverses :

            * Le bulletin municipal doit être “bouclé“ avant la fin de la première semaine du mois de décembre 2012.

            * La municipalité informe la population qu’elle n’a en aucun cas, donné les adresses des propriétaires qui ont pu recevoir une lettre de démarchage de la part d’un promoteur immobilier. Actuellement en phase d’élaboration du PLU, aucun projet n’est envisagé autour du village au niveau urbanistique.

            * Noël des employés : 12 décembre 2012 à 18 heures.

22/11/2012

Conseil municipal

            Le conseil municipal se réunira en session ordinaire le lundi 26 novembre à partir de 21 heures dans la salle du conseil de la mairie. A l’ordre du jour :

            - Approbation du PV du 29 octobre ;

            - FRAMPS : nomination de 3 délégués ;

            - Eclairage de Noël : achat illuminations Noël 2012 ;

            - Renouvellement assurance personnel communal ;

            - Hangar de Chasse ;

            - Intégration de la voirie du Lotissement Les Amandiers dans le domaine communal ;

            - Parcelle communale mur du stade : Proposition de rachat par M. Rivas ;

            - Conventions de passage ERDF sur parcelles D-967 et 896 ;

            - Foncier : transfert dans le domaine public de parcelles privées communales ;

            - Foncier : signature promesse de vente parcelle D-928.

            - Questions diverses.

13/11/2012

André Burgues, porte-drapeau devenu incontournable

André Burgues est le porte-drapeau de la commune..JPG            A l’occasion de chaque commémoration nationale célébrée dans la commune, que ce soit l’Armistice du 11 novembre 1918 ou la Victoire des Alliés du 8 mai 1945, le défilé qui se forme sur le parvis de la mairie est amené au pied du monument aux morts par le célèbre porte-drapeau, lequel est devenu une personnalité incontournable dans l’exercice de ce devoir de mémoire.

            Présent au dépôt de gerbe dans le village et au cimetière, le porte-drapeau exerce cette fonction hautement symbolique puisqu’il rend hommage, au nom de la Nation française, aux combattants et aux disparus.

            Actuellement à Autignac, c’est André Burgues qui conduit le défilé et ce, à la suite d’Emile Bouissière qui a lui aussi assumé cette fonction durant de nombreuses années.

            Ancien Combattant mobilisé au sein de l’un des régiments de Spahis (unité de cavalerie) durant la Guerre d’Algérie (1954-1962), André Burgues conserve très précieusement ce drapeau tricolore, bordé d’un liseré doré et portant la mention « Section des A.C.P.G d’Autignac - Hérault » (Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre) sur un fond de barbelés rappelant la dureté des combats sur le front.

12/11/2012

Commémoration de l'Armistice de 1918

Les enfants de l'école ont participé.JPG            Hier, jour de Commémoration nationale de l’Armistice signé à Rethondes le 11 novembre 1918, la population a répondu à l’invitation lancé par le conseil municipal, qui n’était pas au complet puisque n’étaient présents que 7 élus sur 15 …

            Le cortège a pris forme devant la mairie à 11 heures et a pris la direction de la Place des Anciens Combattants où trône de façon imposante le monument aux morts réalisé par Jean Magrou.

            Les enfants de l’école communale, présents en nombre ont lu quelques cartes postales envoyées du Front, avant d’égrener la liste des noms des enfants Autignacois « Morts pour la France ».

            Madame le maire a ensuite déposé une première gerbe au pied du monument aux morts, avant que ne soit observée une minute de silence par l’assistance venue nombreuse pour se recueillir et se souvenir.

            La sonnerie aux morts a retenti avant que ne soit lue la lettre de Kader Arif, ministre délégué aux Anciens Combattants. (Pour lire le texte, cliquer sur le lien suivant : Message du ministre délégué aux Anciens Combattants..pdf). Un second dépôt de gerbe a eu lieu au cimetière, là où reposent encore certains Poilus ré-inhumés dans leur village natal.

            Un verre de l’amitié a ensuite été offert au Café du commerce.

10:38 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

La Guerre de 1914-1918 au programme de la réunion mensuelle

            Dernièrement a eu lieu la réunion mensuelle de l’association « Mémoire d’Autignac » et comme l’année dernière, elle avait pour sujet majeur la Première Guerre Mondiale. C’est Michel Alcaine qui a exposé le parcours exceptionnel de Gaston Pastre, soldat mobilisé lors du conflit mondial.

Gaston Pastre, mobilisé de 1914 à 1919..jpg            Né le 17 avril 1880 au foyer de Jules Pastre et d’Augustine, Marie Lognos, il est marié à Renée Chaffard le 28 avril 1906 à Toulouse et ce par le maire de la ville en personne, Albert Bedouce.

            Mobilisé le 2 août 1914 au 57ème Régiment d’Artillerie en qualité de lieutenant, il s’apprête à laisser pendant 5 années interminables ses 2 fils, Henri et Guillaume, âgés seulement de 6 et 1 an.

            Semblable de par sa position sur le front à l’ensemble de ses camarades d’armes, il s’en différencie toutefois en écrivant jour après jour ses propres pensées, certaines fois anticonformistes vis-à-vis de celles de l’Etat major ou du Gouvernement, ce qui lui vaudra la censure de certains passages lors de l’édition de son livre intitulé « Trois ans de front », lequel sera réédité à la fin des années 1980 par les Presses Universitaires de Nancy.

            Gaston Pastre est nommé capitaine par décret présidentiel en date du 1er mai 1917, il combattra dans les batailles de Belgique, d’Aisne et de Champagne, de Verdun, d’Argonne et de Lorraine.

            Un historien reconnu dira de lui que « son sens du devoir est sans faiblesse », avant de reconnaitre qu’il était « ouvert à toutes les initiatives originales tendant à améliorer le sort du combattant et le rendement de ses batteries. ».  

            Démobilisé en février 1919, il reprend sa carrière d’ingénieur à Toulouse avant de revenir à Autignac dans le but de gérer la propriété de son père. Il continuera de siéger à l’Académie des Sciences et des Lettres de Montpellier, deviendra Président d’Honneur de la Distillerie Coopérative d’Autignac avant de décéder le 15 octobre 1939.

            C’est ensuite Georges Pons qui, fidèle à l’occitan, a exposé le sens du mot « bartas », en le rapprochant du contexte de la Grande Guerre durant laquelle les soldats ont pu bartasséger sur le champ de bataille.

cpa-patriotique-30[1].jpg            Enfin, Jean-Claude Marchi a projeté une vidéo relative à la propagande durant la Guerre. S’appuyant sur des cartes postales patriotiques, aisément éditées dans un but de propagande, ce film a toutefois prouvé la dureté du combat malgré l’aspect idyllique des cartes.

            La prochaine réunion mensuelle est fixée au 15 décembre dans la Salle Polyvalente.

09/11/2012

Acte de vandalisme au terrain de "cross": vraiment pitoyable !

002.JPG            « Il y a souvent plus de stupidité que de courage dans une constance apparente » aurait pu dire Jean-Jacques Rousseau a propos de l’acte de vandalisme qui s’est produit au terrain de cross dans la nuit de jeudi à vendredi.

            En effet, ce vendredi matin, les employés communaux, en constatant de la fumée se dégageant du lieu-dit Tauroussel, ont découvert une scène regrettable. Des branches sèches de chêne ont été amassées sous l’un des modules en bois acheté par la mairie, et ont été brulées, ce qui a permis la consumation de l’accessoire de jeu durant toute la nuit.

            Cet acte de vandalisme, prouvant l’étonnante intelligence dont peut fait preuve son auteur évidemment inconnu à l’heure actuelle, ne peut être que condamné de façon unanime par l’ensemble de la population.

            L’opposition à ce projet de terrain de cross n’autorise en rien la dégradation de biens publics au détriment d’un dialogue et d’une argumentation courageuse, d’autant plus que s’il s’agit d’un contribuable Autignacois, il a mis feu à une partie de ses impôts …

            Quant à la ou les personnes qui sont à l’origine de cet acte pitoyable, il est possible de leur attribuer la phrase de Jean-Michel Wyl, auteur Québécois, qui affirmait qu’on « commence toujours par être idiot avant de devenir imbécile, et benêt avant que d’être fou. Pour la stupidité, elle vient après. ».

            Une plainte contre X a été déposée auprès de la Gendarmerie de Murviel-lès-Béziers qui se charge des investigations.

            A noter tout de même que le huitième alinéa de l’article 322-3 du Code pénal affirme que « lorsque le bien détruit, dégradé ou détérioré est destiné à l’utilité ou à la décoration publique et appartient à une personne publique », l’infraction « est punie de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende. » ...

Un acte de vandalisme à condamner de façon unanime..JPG

Bilan financier excédentaire pour "Autignac en fête"

            Dernièrement a eu lieu l’assemblée générale de l’association « Autignac en Fête », organisée pour présenter publiquement à la fois le rapport moral et le rapport financier mais aussi pour élire un nouveau bureau.

            Le rapport moral a été dressé par Jacques Eliez, président, lequel s’est satisfait du nombre de participants présents dans l’assistance, avant de remercier l’ensemble des personnes qui ont apporté une aide quelconque à l’occasion de la fête locale qui reste l’animation principale organisée par l’association.

             Désireux de réaliser d’autres animations au cours de l’année à venir, il espère encore que de nombreux jeunes viendront apporter leur énergie à ce groupe qui reprend petit à petit de l’ampleur.

            C’est ensuite Annie Barreau qui, en sa qualité de trésorière, a dressé le bilan financier de l’association. Pour 2012, le bilan est satisfaisant puisque le comité des Fêtes enregistre un bénéfice annuel de 914,51 € ceci étant permis principalement grâce aux lotos (1 553,46 € de recettes). Au niveau de la fête locale, la perte actuelle est de 167,65 €, mais des encarts publicitaires restent à encaisser ce qui résorbe le déficit.

            Reprenant la parole, Jacques Eliez a indiqué que des postes étaient à pourvoir au sein du bureau, notamment celui de secrétaire et de trésorier. Pour l’année 2012, Céline Viollat assurera les fonctions de secrétaire avec l’aide de Nathalie Nicolau, secrétaire actuelle et Marie Anglade assurera les fonctions de trésorerie, sous la tutelle provisoire d’Annie Barreau.

            Un verre de l’amitié a clôturé cette assemblée générale.

Image sans titre.png

* Fédération des Carnavals et des Festivités de l’Hérault (34).

Le chantier d'insertion s'est achevé

PLIE.png            Le 1er janvier 2011, 3 communes de la FRAMPS dont celle d’Autignac, ont adhéré au Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi qui a dernièrement mis en place un chantier d’insertion avec 10 salariés de l’association Passerelles Chantiers, porteur du projet.

            Sur le territoire de la commune, ces 10 salariés ont eu pour mission, d’une part de baliser un parcours VTT et d’autre part, de renforcer le talus situé à l’arrière du barbecue de la salle polyvalente.

            Endommagé par les eaux de pluie ruisselantes, ce talus avait besoin d’être conforté, ce qu’a permis ce chantier financé grâce à des subventions du Fonds Social Européen, de l’Etat et de la Communauté de communes FRAMPS 909.

Un chantier d'insertion dans la commune.JPG

            A ici été réalisé un muret de soutènement ainsi qu’un long caniveau destiné à la réception des eaux fluviales, ce qui empêche les débordements de boue sur la rue. La municipalité a d’ores et déjà indiqué qu’elle se chargerait au printemps de l’aménagement paysager du talus.

            Il est à noter que ce chantier d’insertion permet aux salariés sous contrat de travail de 6 mois, pour 26 heures hebdomadaires, de renforcer leurs compétences professionnelles, de bénéficier d’une formation et d’un accompagnement renforcé dans la recherche d’un emploi.

07/11/2012

Commémoration de l'Armistice de 1918

            A l’occasion de la commémoration de l’Armistice, signé le 11 novembre 1918 et mettant fin à 4 années de guerre et de combats acharnés, Madame le maire et l’ensemble des élus du conseil municipal convient la population au traditionnel défilé.

            Le cortège se formera donc le dimanche 11 novembre à partir de 11 heures devant la Mairie d’Autignac et prendre la direction du Monument aux morts où sera effectué un premier dépôt de gerbe, accompagné par la participation des enfants de l’école communale.

            Une seconde gerbe sera déposée au pied du monument aux morts du cimetière, là où reposent encore certains Poilus.

            A la fin de la cérémonie, un verre de l’amitié sera servi au Café du Commerce.

15:02 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Réunion mensuelle

            L’association « Mémoire d’Autignac » organise la réunion mensuelle du mois de novembre, ce samedi 10 à partir de 17 heures dans les locaux de la Salle des Fêtes.

            Au programme et ce, en guise d’anticipation aux commémorations nationales de l’Armistice du 11 novembre 1918, Michel Alcaine dressera le portrait de Gaston Pastre, Autignacois et soldat au cours de la Première Guerre Mondiale, de 1914 à 1918.

            Georges Pons présentera l’histoire et quelques anecdotes autour d’un mot occitan, tandis que Jean-Claude Marchi se chargera d’une projection vidéo relative à la propagande de guerre, entre 1914 et 1918.

            Lors de cette réunion mensuelle, les personnes intéressées pourront faire acte de candidature (par écrit) dans le but de siéger au sein du Conseil d’Administration pour l'année 2013, et ainsi prendre une part active dans la vie de l’association « Mémoire d’Autignac ».

            La fiche de candidature est téléchargeable et imprimable en cliquant sur le lien ci-après : Fiche de candidature.docx

05/11/2012

Assemblée Générale d'Autignac en Fête

            L’association « Autignac en Fête », informe la population que son assemblée générale aura lieu le vendredi 9 novembre 2012 à partir de 19 heures 30 à la Salle des Fêtes.

            Cette assemblée générale permettra au bureau de l’association de dresser le bilan de la fête locale, et de présenter d’une part le bilan financier de l’année 2012 écoulée et d’autre part le bilan moral depuis l’élection de Jacques Eliez au poste de président, au mois de novembre 2011.

            Un verre de l’amitié clôturera cette réunion à laquelle sont conviées toutes les personnes intéressées pour apporter une aide quelconque.

Reconnaissance de calamité agricole au titre du gel de février 2012

Arrêté ministériel.png            Réuni le 10 octobre 2012, le comité national de gestion du risque en agriculture a donné un avis favorable à la reconnaissance de calamité agricole au titre du gel qui a frappé une partie du territoire national du 1 au 13 février 2012.

            Les biens reconnus sinistrés sont :

                        - Les pertes de récolte sur maraichage, olives, pépinières ornementales ;

                        - Les pertes de fonds sur fraisiers, vignes (remplacement des ceps de vigne morts), oliviers (remplacement des oliviers morts) et pépinière ornementales.

            Par décision de ce comité national, 298 communes héraultaises font partie de la zone sinistrée, dont la commune d’Autignac.  

            Ainsi, les agriculteurs Autignacois ayant subi des pertes en raison du gel peuvent télécharger et remplir les fichiers ci-dessous, et les envoyer à la DDTM 34 avant le 21 novembre.

            Attention : seuls les dossiers complets seront rapidement instruits (ne pas oublier notamment de fournir votre attestation originale d'assurance).

             Documents à télécharger pour la demande d'indemnisation, au titre du gel reconnu comme calamité agricole du 1 au 13 février 2012 :

A lire avant de remplir la demande d'indemnisation: Notice d'information.pdf

Formulaire de demande d'indemnisation des pertes.pdf

Fichier d'attestation d'assurance.pdf

Annexe - Viticulture.pdf

04/11/2012

Les étourneaux envahissent le clocher

1.JPG            Le 3 novembre 2011, à la suite d’un épisode cévenol faisant naitre de fortes pluies et un grand vent, l’horloge Sud du clocher avait été poussée vers l’intérieur du bâtiment, laissant à cet emplacement un trou béant pendant plusieurs mois.

            Le 3 novembre 2012, ce n’est pas un épisode cévenol qui est venu perturber le clocher mais les étourneaux qui depuis quelques jours fréquentaient le ciel de la commune.

            Par milliers, ils se sont amassés sur le clocher et sur le toit de l’église, avec piaillements et inconvénients animaliers … Le campanile, la croix et même les aiguilles de l’horloge Nord ont aussi été investis par les oiseaux qui, à chaque instant, paraissaient toujours plus nombreux.

            Par ce passage remarqué, les étourneaux ont sans doute voulu caractériser leur message connu de tous à savoir, l’arrivée de l’hiver, de ses journées courtes et de ses faibles températures …

            Impossible à prédire, mais quel événement naturel sera effectif le 3 novembre 2013 ?

Les étourneaux ont envahi le clocher..JPG