Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2012

" Conférence " de Louis Anglade

'' Conférence privée '' de Louis Anglade, carrier..JPG            A l’occasion d’une conférence à demi privée, quelques membres de l’association « Mémoire d’Autignac » ont eu le plaisir et l’honneur de recevoir un professionnel du marbre en la personne de M. Louis Anglade, très longtemps carrier à Laurens, qui a fait le déplacement pour apporter quelques éclaircissements quand aux différents marbres présents au cimetière et dans l’église.

            Au cimetière, là où le rendez-vous avait été fixé, il a permis à chacun de découvrir quelques catégories de marbres, et notamment celui provenant des carrières de Laurens, dont il a été l’exploitant durant de nombreuses années en sus des 130 carrières de marbre qu’il a exploité au cours de sa vie et de la restauration de plusieurs monuments.

            Sur les tombes du cimetière, on trouve du marbre de Laurens qui laisse encore apparaitre sur les caveaux, des arrêtes lisses et des coins très saillants, tandis que la surface reste rugueuse au toucher. On peut aussi trouver de la pierre de Faugères, qui a la particularité d’avoir des veines blanches mais qui, avec le temps ont tendance à prendre une couleur de rouille ; du marbre blanc d’Italie, provenant de la région de Carrare ; du marbre de Saint-Béat, de la région des Pyrénées ou encore de la pierre de Ruoms en Ardèche.

            Avec tout son savoir et son professionnalisme, Louis Anglade a su exposer et raconter certaines anecdotes relatives à ces marbres, dont il connait parfaitement l’histoire. En mouillant par moment la pierre, il a réussi à indiquer son nom, et ne s’est jamais trompé aussi quand au nom de celui qui a réalisé le caveau, qu’il s’agisse d’Occhlin, de Roustan ou encore de Garcia.

            L’association en a profité pour demander plus de détails aussi quand aux différents marbres présents dans l’enceinte de l’église. Là encore, la stupéfaction fut de mise quand à la diversité des marbres : marbre jaune de Provence ; brocatelle violette d’Espagne ; blanc d’Italie ; griotte de Félines Minervois ; marbre gris des Pyrénées …

571[1].jpg            Louis Anglade a exploité la carrière de Laurens après plusieurs générations et a travaillé pour les Monuments historiques, pour lesquels il a notamment fait livrer de la gare de Saint-Girons, des socles en marbre de sa carrière, destinés à supporter le sarcophage du Maréchal Hubert Lyautey.

            Au cours de sa carrière, il rencontrera aussi de nombreuses personnalités dont notamment Jean Magrou (1869-1945), 2nd prix de Rome, élève du sculpteur  Injalbert, qui sculptera le monument aux morts de la commune d’Autignac.

Commentaires

Monsieur anglade

Je suis le fils de Georges AZAIS que vous avez peut-être connu ou dont vous avez entendu parler puisqu'il a été pendant quelques années contre-maître à la carrière de Laurens pour le compte de Monsieur OESCHLIN qui l'exploitait dans les années 30.
Mes parents logeaient dans la petite maison à droite sur la route face à l'entrée de la
carrière J'ai bien entendu quelques souvenirs de cette époque et il m'arrive et il y a encore quelques jours, par nostalgie d'aller y faire un tour (dure pèriode) .Voilà Monsieur, je sais votre passion pour tout ce qui touche la pierre et notamment Laurens
La plce me manque à plus tard peut-être . Bien sincères salutations Henry Azais
La

Écrit par : Azais henry | 06/03/2012

Les commentaires sont fermés.