Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2011

Voeux de l'Amicale des donneurs de Sang

Le don du sang est désormais une nécessité.jpg            Le bureau de l’amicale des donneurs de Sang d’Autignac-Saint Geniès de Fontedit présente à toutes et à tous ses meilleurs vœux de santé pour l’année 2012 et remercie vivement les personnes présentes lors des collectes de sang dans les 2 villages.

            Que 2012 soit une année au cours de laquelle les dons seront supérieurs aux autres années car les besoins en sang restent majeurs, voila pourquoi il ne faut cesser de penser que s’il n’y a pas de sang, il n’y a plus de vie. La carte de l’égoïsme ne doit pas être jouée dans le domaine de la santé, mais une entraide sans précédent doit être privilégiée.

            L’amicale des donneurs de sang informe que son assemblée générale aura lieu le vendredi 3 février 2012 à partir de 10 heures 30,  à Saint-Geniès, suivi du repas habituel. L’assemblée générale du groupement du département de l’Hérault aura lieu quand à elle le 25 mars 2012 à 10 heures dans la même commune.

            Le loto annuel de l’amicale aura lieu le samedi 14 janvier 2012,  à partir de 21 heures à la Salle polyvalente d’Autignac.  

            Les dates des collectes de l’année 2012 n’ont pas encore été communiquées mais le seront très prochainement.

27/12/2011

Inscriptions sur les listes électorales

Inscription listes électorales - 2012.jpg            Au printemps de l’année 2012 se succèderont les élections présidentielles et législatives. L’inscription sur les listes électorales est donc indispensable pour pouvoir voter lors de ces échéances.

            Pour les jeunes de 18 ans, l’inscription se fait automatiquement. En dehors de ce cas, l’inscription résulte d’une démarche individuelle. Pour être autorisé à voter lors des élections présidentielles du 22 avril et 6 mai, et des élections législatives du 10 et 17 juin, l’inscription peut se faire selon 3 modalités :

            - soit en se rendant dans la mairie de son domicile avec les pièces justificatives requises à savoir le formulaire d’inscription (téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : Formulaire de demande d'inscription sur les listes électorales..pdf), une pièce d’identité et un justificatif de domicile ;

            - soit en envoyant par courrier à la mairie les mêmes pièces justificatives requises.

Messe de Noël

La crèche a accueilli l'enfant Jésus lors de la messe.JPG            Dans l’église de la commune a eu lieu en ce jour de Noël, la traditionnelle messe de la fête célébrant la naissance du Christ. Devant la merveilleuse crèche, l’abbé Jean-Louis Lignon, curé de la paroisse, assisté de Christian Belloc, diacre, a réaffirmé le message d’humilité de Noël, trop souvent oublié par les menus gastronomiques et l’immensité de cadeaux offerts à cette occasion.

            La messe a été magnifiée par la présence d’une organiste qui a remis en service l’harmonium électrique du bâtiment, qui n’avait pas été utilisé depuis plusieurs mois, et qui a permis à l’assistance d’entonner plus facilement des chants traditionnels de cette période là.

            Le message du prêtre de la paroisse Saint-Martin de la Coquillade a été entendu par les personnes venues à la messe, qui ont ensuite pu recevoir la bénédiction « Urbi et Orbi » donnée par le Pape Benoit XVI en direct de la Basilique Saint-Pierre de Rome, qui a souhaité ses vœux aux Francophones avec la formule suivante : « Heureuse et Sainte fête de Noël. Que le Christ sauveur vous garde dans l’espérance, et qu’il vous fasse le don de la paix profonde. ».

22:00 Publié dans Eglise | Lien permanent | Commentaires (0)

23/12/2011

Tractation du Groupe d'Opposition Municipale

                Pour consulter le texte des tracts distribués par le Groupe d’Opposition Municipale ce matin dans les boites à lettres, cliquer sur le lien ci-dessous :

Tract du Groupe d'Opposition Municipale.pdf

" Magie de Noël "

IMG_0022.JPG            Tout était réuni ce samedi 17 décembre pour que l’animation « Magie de Noël », organisée par la municipalité soit une fois de plus réussie et appréciée par tous. Mais cette soirée qui anime la place du 14-Juillet de façon considérable ne serait rien sans l’aide précieuse qu’apportent les commerçants, les associations et les vignerons.

            Installés là, les commerçants, à savoir Le Jardin de Marie et La mie dorée ont pu vendre et faire déguster leurs produits, pendant que les associations locales récoltaient des fonds pour pérenniser leurs actions pour l’année 2012, autour de sobriquets vietnamiens pour l’association « d’Amitié pour le Développement d’Echanges Pédagogiques », autour de biscuits chocolatés ou alsaciens pour « le Club du 3ème âge », ou encore autour d’une soupe chaude de légumes, pour l’association « Mémoire d’Autignac ».

            Les vins locaux ont aussi été mis à l’honneur, ce qui a permis une dégustation des cuvées de l’Ancienne Mercerie, du Château de Grézan ou encore du Domaine Balliccioni. Les plus curieux ont pu aussi découvrir une exposition d’ours en peluche dans les locaux de la bibliothèque, dont les plus anciens dataient de 1900. Le Père Noël, accompagné par un poney de l’Ecurie du Grangalop a distribué à chaque enfant un gouter, avant de récupérer les listes de Noël pour les analyser et répondre au mieux aux attentes.

IMG_0024.JPG            La chorale « La Cantilène » a quand à elle participé à l’animation en investissant le chœur de l’église pour un récital de plusieurs cantiques de Noël, dont les plus connus furent entonnés par cette chorale de 26 choristes amateurs qui gravissent toutefois petit à petit les marches de la renommée.

            La soirée s’est terminée autour d’un feu de bois, qui a comme chaque année participé au réchauffement des corps engourdis par le froid. Traditionnellement, cette animation « Magie de Noël » a permis à chacun d’anticiper les fêtes, et de partager un moment de convivialité, à renouveler pour le Noël 2012.

22/12/2011

80ème anniversaire des cloches de l'église

Mgr Azéma a présidé la bénédiction des cloches.png            A l’occasion de la messe célébrée dans l’église paroissiale le 17 décembre, Monseigneur Claude Azéma, évêque auxiliaire de Montpellier s’est déplacé afin de bénir les cloches pour le 80ème anniversaire de leur baptême, qui avait eu lieu le jeudi 3 décembre 1931.

            Il fallait que l’évènement soit marquant pour la commune, afin que celle-ci puisse s’enorgueillir de recevoir l’évêque, qui a présidé cette messe en rappelant dans son homélie la fonction de la cloche, qui, quelle que soit son tintement, permet d’annoncer au village une nouvelle chrétienne. L’homélie a permis d’insister sur le fait que le son des cloches unit tout un chacun malgré les divergences et qu’il reste une symbolique tantôt joyeuse, tantôt triste.

            Il a été accueilli par 3 prêtres de la paroisse Saint-Martin de la Coquillade, qui l’ont accompagné tout au long de l’office qui a permis la consécration par la bénédiction, des cloches d’Autignac, appelées officiellement Sainte Thérèse, Blanche-Marie et Emma-Marcelle, et dont la commande ne fut pas une mince affaire, au vu des divergences existant au sein du conseil paroissial, présidé à l’époque, par l’abbé A. Mirabel (1872-1942).

            Le 1er janvier 1931, la commune est dotée d’un conseil paroissial de 6 membres, qui doivent servir le bon fonctionnement de l’église, dont le clocher est en cours de construction en raison de la chute du clocheton dans les années 1920. Le chiffre passe à 5 membres lors du décès en mars 1931 de Marius PASTRE.

3 cloches.JPG            A partir du printemps de l’année 1931, les 5 membres restants et le prêtre vont commencer à réfléchir à une éventuelle commande de cloches pour le nouveau clocher dans une fonderie dont le nom est à déterminer. Mais, à la suite d’une réunion sans doute houleuse, 3 des 5 membres font part au prêtre de leur démission en raison du fait que le fondeur envisagé, à savoir Joseph GRANIER est « dans l’impossibilité de fournir la moindre référence ». L’abbé Mirabel, surpris par cette décision informera l’évêché qui lui apportera son soutien pour la commande des cloches.

            Leur démission sera finalement validée par le conseil paroissial, qui ne comptera plus que 2 membres, dont les noms seront gravés sur la cloche financée par souscription auprès de tous les paroissiens. 2 autres cloches seront installées dans le clocher, offertes par les familles Charles PONS et Gaston PASTRE.

            Toutes les 3 auront finalement été fondées par Joseph Granier, fondeur à Castanet-le-Bas, qui deviendra par la suite renommé, ce qui permettra à 2 des 3 démissionnaires de réintégrer le conseil paroissial (le 3ème étant décédé en octobre 1931). Depuis 1931, les cloches n’ont subi aucun déplacement ni aucune transformation majeure, et gardent encore les noms de toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour leur installation.

21/12/2011

Assemblée générale de "Mémoire d'Autignac"

Assemblée générale pour Mémoire d'Autignac.JPG            Dernièrement, l’association « Mémoire d’Autignac » a tenu son assemblée générale, afin de rendre compte aux adhérents, du bilan de l’année 2011, et des projets à venir pour 2012.

            Dans la matinée du samedi 17 décembre, 2 commissaires aux comptes ont validé les comptes de l’association, qui ont été présentés en séance publique après le rapport moral, dressé par le président.

            Pierre-Marie Libes a indiqué à l’assistance l’ensemble des réalisations qui ont été mises en œuvre durant l’année 2011, à savoir les réunions mensuelles toujours suivies avec intérêt, une animation sur l’école d’Autrefois à l’école communale, le loto très réussi et enfin les journées du Patrimoine ainsi que la célèbre exposition sur les calèches prêtées par la famille Henri Pastre. Au niveau des investissements, on trouve principalement l’achat de matériel dont l’association aura besoin en 2012 pour poursuivre son travail de recherche et de rédaction.

            Au niveau des comptes, le trésorier a présenté un bilan plus que positif après 2 ans d’activité. Le bilan de l’exercice de l’année 2011 est de 1 778,98 €, ce qui est très encourageant pour les années à venir, pour une association qui possède un total en actif de 2 964,17 €.

            Ont été validées par l’assemblée, la reconduction intégrale des membres du Conseil d’Administration pour l’année 2012, ainsi que la candidature de Floréal Plaza.

            Une rétroprojection a ensuite été diffusée au public, afin de rappeler en images les évènements majeurs de 2011, avant que les membres du bureau ne remercient l’ensemble des participants pour leur fidélité tout au long de l’année. L’association « Mémoire d’Autignac » avait ensuite donné rendez-vous à ses adhérents autour d’une soupe chaude sur la place lors de l’animation Magie de Noël, et dans la bibliothèque pour une exposition d’ours en peluche.

19/12/2011

Visite du Père Noël pour les parents d'élèves

L'après midi récréatif apprécié de tous les enfants.JPG            Même si les mamans bénévoles de l’association des Parents d’élèves de la commune n’ont pas reçu de cadeaux de la part du Père Noël, elles ont au moins eu le privilège de recevoir et sourires et bonne humeur de la part de tous les enfants lors de l’après midi récréatif organisé à la salle polyvalente.

            Les mamans ont innové cette année en organisant pour les élèves, une partie de loto, où chacun pouvait être gagnant, avant de servir le gouter à tous.

            Après cela, c’est le Père Noël en personne qui est venu à Autignac, pour offrir à chacun des enfants un cadeau,  que ce soit un jeu de bataille navale électronique, des camions de pompiers ou encore des jeux hilarants, pour passer un agréable moment en famille pendant les vacances, à l’approche des fêtes de fin d’année.

            L’après midi a aussi ravi les parents qui ont pu profiter du dynamisme de l’association, qui a une fois de plus prouvé qu’elle était présente auprès des enfants, et qu’elle ne se lasse pas de fêter Noël, malgré les cris, les pleurs et les rires qui envahissent la salle chaque année avec le même écho ...

15/12/2011

Plateau sportif au stade

photo U6 2011-2012[1].jpg            Samedi 10 décembre a eu lieu au stade municipal, un plateau sportif, organisé par l’Olympique Autignac pour les enfants de 5 à 7 ans, composant les équipes U6, U7 et U8, à savoir les débutants.

            Le groupe de ce football d’animation a été crée en début d’année, afin que la continuité du club de foot puisse être assurée grâce aux nouveaux talents de petites jambes qui s’initient tous les mercredis après-midis, aux joies du ballon rond.

            Les 2 éducateurs, Christophe Vico et Benjamin Duhan, peuvent être fiers de ces joueurs Autignacois qui ont terminé premier de leur poule, en réalisant 2 victoires (6-0 contre Pézenas-Tourbes-Nézignan l’Evêque / 1-0 contre Magalas) et un match nul contre une seconde équipe de Magalas.

            Les Autignacois se sont bien battus lors de ce plateau qui a été l’occasion de confronter 8 équipes de débutants, venues des 4 coins du Biterrois, avec notamment Cers ; Lieuran-Bassan ; Pézenas-Tourbes-Nézignan ; Valros ; Bessan ; Puissalicon-Magalas ; Servian et Autignac.

13/12/2011

Compte rendu du conseil municipal

-- COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL --

- LUNDI 12 DECEMBRE 2011 – 21 HEURES -

 

Présents :        Pons, Barreau, Sylvestre, Da Costa E., Guibert, Marchi, Alcazer, Nicolau,                      Caumette, Espanol, Penna, Rascol, Jimenez.

Absents :         Da Costa V. (Procuration à Da Costa E.), Raymond (Procuration à Sylvestre).

§  Approbation PV du 14 novembre 2011 : A l’unanimité des présents le conseil approuve la rédaction du procès verbal de la réunion du conseil municipal du 14 novembre.

 

§  Eoliennes à Laurens : Nathalie Caumette, élue municipale et présidente de l’AOC Faugères explique la situation particulièrement grave qui est en train de se produire, compte tenu de l’acceptation par la commune de Laurens de l’installation de 5 éoliennes d’une hauteur de 126 mètres chacune, visibles d’Autignac et dénaturalisant le paysage viticole actuel.

            En plus des désagréments visuels engendrés par cette installation, Nathalie Caumette dénonce les éventuelles nuisances sonores ainsi qu’un projet opportuniste qui compromet dans un avenir proche, l’espoir de développement touristique et viticole. Elle dénonce aussi la mainmise de grosses firmes sur ce domaine, engendrant une manne financière importante, et dont l’alibi est de continuer à produire de l’énergie par voie naturelle.

            Elle demande au conseil municipal qu’il prenne position car la commune est concernée. La commune ne s’engagera qu’en fonction de la délibération prise, qui s’oppose à ce projet de parc éolien sur la commune de Laurens (1 Abstention : Nicolau).

§  Convention caserne des pompiers et contribution au SDIS : Pour l’année 2012, la commune devra payer la somme de 19 210,87 € de participation au SDIS.

 

            Au niveau de la caserne des pompiers, des précisions avaient été demandées à la mairie de Magalas car un flou persistait quand à la participation de la commune. La mairie de Magalas a répondu à la commune en lui indiquant que sa participation serait fixée à la somme de 3 065 €. Toutefois, la convention ne stipule en rien ces apports ni les promesses tenues par la mairie de Magalas sur une autre lettre.

           

            En cas de panne des panneaux photovoltaïques qui paiera ? En cas de désistement d’une commune, est-ce Magalas qui paiera comme indiqué dans le courrier ? Si un éventuel transfert est produit comme indiqué dans le courrier envers la communauté de communes ou un syndicat mixte, la commune de Magalas va-t-elle toujours assumer ? Toutes ces questions résument l’état d’esprit des élus locaux, qui dénoncent une avancée « qui va durer des siècles » et une convention réalisée « sur un coin de table ».

 

            La municipalité demandera d’autres précisions à la commune de Magalas, avant de s’engager pour le long terme.

 

§  Délibération aménagement CUI, contrats de droit privé, vacataires … : Le conseil municipal approuve une délibération de principe qui va permettre à Mme le maire d’assumer en cas d’éventuelles urgences, l’embauche aux postes laissés vacants, comme ce fut le cas dans le passé.

 

§  Appartements communaux et location : Les 2 appartements situés en dessus des écoles sont libres depuis quelques mois. Leur loyer s’élève à 297 € par mois. Mme le maire demande au conseil s’il ne serait pas bon de condamner un appartement afin de le réserver à l’école dans le but de dépanner, plutôt que de le louer.

            Le conseil approuve l’idée de relocation de ces appartements, après petits travaux effectués par les employés municipaux. (Contre : Barreau, Sylvestre, Raymond / Abstention : Pons, Marchi). Une commission d’attribution sera créée pour que les demandes ne soient plus traitées lors de séances publiques du conseil municipal.

§  Noël des employés : Le conseil approuve à l’unanimité des présents la reconduction du système des bons cadeaux pour les employés communaux.

 

§  Questions diverses : Jean-Michel Nicolau souhaite savoir qui a demandé à ce que le concassage des décombres de la cave coopérative ait lieu ailleurs ?

11/12/2011

L'abbé Michel, "curé électrique" est décédé.

L'abbé Michel, prêtre de la commune de 1951 à 1970.jpg            La commune se réveille en ce dimanche en apprenant le décès de Roger, Marcel, Marie, François, Charles, Abel MICHEL-PEYRE, plus connu sous le vocable d’abbé Michel.

            Né le 15 août 1914, jour de la fête de l’Assomption, il deviendra curé de la commune de Fos avant d’être nommé à Autignac le 1er juillet 1951, et d’y être investi le 29 juillet à 16 heures devant un parterre de religieux et d’élus municipaux, désireux de connaitre celui qui allait devenir une figure emblématique du village durant près de 20 ans, connue de tous les Autignacois.

            Surnommé le « curé électrique », l’abbé Michel va entreprendre dès sa nomination à Autignac de nombreux travaux au presbytère, qu’il réhabilitera de façon conséquente, en y installant l’eau et surtout les WC avec fosse sceptique particulière, ce qui est une innovation pour l’époque. Au niveau de l’église et du bâtiment, il se chargera de mettre en place l’éclairage, la volée électrique pour les cloches, l’installation de chauffages par infrarouges.

            Innovation majeure, le 1er mai 1955, date à laquelle sonnera grâce à lui pour la première fois l’angélus de façon automatique.

            La commune lui doit aussi l’achat des santons aujourd’hui installés dans l’église, l’inauguration de l’oratoire en l’honneur de Ste Bernadette à l’entrée du village, l’achat aux Ateliers de moulage des Musées Nationaux au Louvre de la croix du Christ encore placée derrière l’autel de l’église, ainsi que la mise en place successive d’harmoniums électriques.

            Il restera historiquement lié à la modernisation des installations de l’église et figurera à jamais dans les mémoires de la commune et dans la liste des personnes qui auront marqué la commune. Le film de Pierre Cans, tourné dans les années 1950 à Autignac, immortalise sa popularité dans la commune, lorsqu’il est filmé autour de nombreux paroissiens en soutane noire.        

            Remplacé par l’abbé Bauducel en juin 1970, il partira rejoindre la paroisse de Montblanc où il s’est éteint dans la soirée du vendredi 9 décembre. Ses obsèques religieuses auront lieu le lundi 12 décembre 2011 à partir de 15 heures en l’église de Montblanc.

L'abbé Michel, prêtre de la commune de 1951 à 1970 (2).jpg

L’abbé Michel, prêtre de la commune de 1951 à 1970, dans le film de Pierre Cans.

Schéma Départemental de Coopération Intercommunale

            Le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, présenté par Claude Baland, préfet de l’Hérault, après adoption par la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI) le 5 décembre 2011, a été présenté au grand public dans la semaine, et prévoit quelques modifications pour notre territoire au 1er janvier 2012.

            Le 15 avril 2011, la CDCI avait adopté une carte préalable, en proposant pour la FRAMPS 909, un regroupement avec 3 intercommunalités, à savoir Coteaux et Châteaux, Orb et Taurou, et Faugères.

            La commune d’Autignac s’était prononcée en faveur de ce regroupement, tout comme d’autres communes notamment Saint-Geniès dont le maire avait prôné les avantages, notamment au niveau du regroupement des infrastructures de 2 cantons : Murviel les Béziers et Roujan.   

            Le 5 décembre dernier, la CDCI a adopté une carte partiellement modifiée, puisqu’elle a répondu de façon positive à l’appel lancé par la communauté de communes Orb et Taurou qui avait émis le souhait de rester indépendante (autorisé par la loi du 16 décembre 2010 puisque seuil de population supérieur à 5000 habitants).

            La communauté Orb et Taurou restera donc seule, tandis que la FRAMPS 909 se ralliera aux communautés de Coteaux et Châteaux et Faugères, ce qu’avait privilégié la commune de Magalas, au détriment d’un rapprochement avec Murviel …

            A partir du 1er janvier 2012, et ce jusqu’à la fin de l’année, le préfet aura la charge de mettre en œuvre les options retenues (modification de périmètre, fusion, dissolution …) mais il devra obtenir l’accord des collectivités territoriales concernées. Jusqu’au 1er juin 2013, le préfet disposera de pouvoirs renforcés. Il aura la possibilité de mettre en œuvre les dispositions du schéma à défaut d’accord des intéressés, après avis de la commission départementale de la coopération intercommunale.

            Le processus de refonte de la carte des intercommunalités en France devra être achevé le 1er juin 2013, date à laquelle tout le territoire national devra être couvert par des intercommunalités plus cohérentes.

Image sans titre.jpg

08/12/2011

Conseil municipal

            Le conseil municipal se réunira en session ordinaire le lundi 12 décembre 2011 à partir de 21 heures dans la salle du conseil de la mairie. A l’ordre du jour :

            - Approbation PV du 14 novembre ;

            - Eoliennes à Laurens ;

            - Convention caserne des pompiers et contribution au SDIS ;

            - Délibération aménagement CUI, contrats de droit privé, vacataire … ;

            - Appartements communaux et location ;

            - Noël des employés ;

            - Questions diverses.

06/12/2011

Installation de la crèche à l'église

Des santons de cire toujours admirables malgré leur âge..JPG            La crèche apparut au XVIIIème siècle dans les églises de Provence, avant que la Révolution française ne vienne interdire la présentation des scènes religieuses en public. Se développera ainsi la mise en place de crèches familiales, au pied du sapin qui apparaitra lui, à la fin du XIXème siècle, à savoir après la guerre de 1870 grâce aux immigrés d’Alsace-Lorraine qui firent largement connaitre la tradition de l’arbre de Noël aux Français. Rapidement, c’est la crèche provençale qui deviendra la plus populaire dans les foyers, représentant la vie sociale et rurale des villages.

            La tradition provençale veut que la crèche de Noël soit installée le jour de la Sainte Barbe, à savoir le 4 décembre. Elle a été respectée même en dehors de la Provence, puisqu’en effet à Autignac, les santons ont été installés au pied de l’autel ce jour là.

            Achetés il y a plus de 60 ans par l’abbé Michel, prêtre de la commune nommé en 1951 afin de faire durer la représentation de la Nativité, du 4 décembre au 2 février, date traditionnelle pour le retrait des santons, ces derniers ont subi quelques dégâts dus au temps mais ils restent toujours d’un charme inépuisable, malgré le changement radical d’époque.

            Abolissant en quelques sortes les crèches vivantes réalisées dans les années 1940 au profit de cette crèche fixe, qu’il confectionna longtemps seul, aidé par les enfants du catéchisme, l’abbé Michel n’aurait sans doute jamais pensé que les santons achetés dans les années 1950 seraient encore en service près de 60 ans plus tard.

            D’une cinquantaine de centimètres, ces santons de cire ont été installés dans l’église, dans un décor naturel, aménagé de façon différente chaque année pour que la simplicité originelle de la grotte de Bethléem reste elle-aussi en vigueur.

            La crèche sera visible lors de la messe du dimanche 11 décembre à partir de 11 heures, le jour de l’animation « Magie de Noël »¸ le samedi 17 décembre à partir de 17 heures 30, ou encore, le jour de la traditionnelle messe de Noël, le dimanche 25 décembre à partir de 11 heures.

00:07 Publié dans Eglise | Lien permanent | Commentaires (1)

Illuminations et "Magie de Noël"

IMG_9007.JPG            Dernièrement dans la commune, les agents municipaux était à pied d’œuvre sur la nacelle afin d’installer l’ensemble des illuminations qui éclaireront les rues de la commune jusqu’à l’arrivée du nouvel an.

            Sur la place du 14-Juillet, dans les rues de la Fontaine et du 8 mai, ainsi que tout le long de l’avenue de la Liberté et de l’Egalité, ils ont mis en place ces guirlandes qui vont apporter un peu de gaieté dans le centre du village. Ces illuminations vont aussi permettre à chacun de se rapprocher un peu plus de Noël.

            Est à remarquer pour cette année, en tant qu’investissement municipal, l’achat de guirlandes neuves. En effet, 9 guirlandes ont été installées ces derniers jours en prenant place sur l’avenue de la Liberté.

            Sous le ciel enguirlandé et très lumineux de la Place du 14-Juillet, et ce, pour la 4ème année consécutive, la municipalité reconduit cette année encore son animation « Magie de Noël », le samedi 17 décembre à partir de 17 heures 30, en présence des commerçants et des associations qui animeront ce moment de convivialité.

03/12/2011

Tombola au profit du 3ème âge

Les lots seront attribués lors du repas de Noël.JPG            Avec toutefois des envies voire même des rêves de chaleur et d’été, les bénévoles du 3ème âge ont bravé le froid matinal dernièrement afin de proposer à la vente, sur la Place du 14-Juillet, de nombreux ouvrages réalisés par l’atelier couture du Club de la Coquillade, tout au long de la saison.

            Un après midi par semaine, ces couturières se retrouvent entre elles, et réalisent de leurs propres mains, les ouvrages en vue de les tirer à la loterie, pour que l’association puisse obtenir davantage de bénéfices, qui leur permettent d’organiser des sorties ou même des petits lotos.

            Les lots seront tirés au sort lors du repas de Noël, qui aura lieu à la salle polyvalente le samedi 10 décembre, et qu’animera encore le très actif Club de la Coquillade. Aura lieu aussi le grand loto de Noël, réservé aux adhérents le mardi 13 décembre dans l’après midi. Pour plus de renseignements, s’adresser à Mme Véziac au 04.67.90.22.21.

02/12/2011

Bulletin d'informations du Sictom

Le n° 18 du Sictom a été distribué.jpg            Dernièrement, le SICTOM Pézenas-Agde a renouvelé la distribution dans les boites aux lettres de la commune de son bulletin d’informations, s’inscrivant dans le cadre d’une démarche de proximité voulue envers tous les bénéficiaires des services du Sictom.

            Ce bulletin d’informations, qui a principalement pour objectif de démontrer les efforts fournis par le Sictom pour la réduction des déchets sur le territoire, et aussi de prouver les actions engagées, affirme que le Sictom Pézenas-Agde développe d’importants moyens dans le cadre de la protection de l’environnement. En effet, pour l’année 2010, il a par exemple été élu « meilleur point de collecte de lampes usagées de la région ».

            Le Sictom a aussi renouvelé son partenariat avec Eco-emballages, en charge du recyclage des emballages ménagers, et a remis un chèque de l’ordre de 15 000 €uros à la Ligue contre le Cancer. Il rappelle aussi dans ce numéro 18 que le Sictom pourra bientôt se retrouver dans une application smartphone pour une meilleure information, plus rapide.

            Nouveauté pour cette année 2011, le Sictom Pézenas-Agde a lancé son jeu de société pour les enfants du territoire. Ce jeu sera distribué gratuitement aux écoles du territoire pour éduquer à l’environnement sous une forme attractive, et deviendra un outil fondamental pour améliorer les connaissances de tous les petits éco-citoyens.

            Il est à rappeler que lors de son adhésion au Sictom Pézenas-Agde, la commune avait bénéficié de plusieurs avantages dès le 1er janvier 2010, notamment le passage d’un taux de taxes des ordures de 16 % à 12,9 % et la mise en place d’une permanence à la mairie par le Sictom environ chaque mois et demi, avec la présence d’un agent de liaison.

22:18 Publié dans Sictom | Lien permanent | Commentaires (0)