Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/11/2011

Grillage neuf et conforme au stade

Un grillage neuf et conforme pour le stade municipal.JPG            Au mois d’août, après un élagage intensif, il avait été décidé que les arbres bordant le stade municipal seraient déracinés et abattus. Il est à rappeler que par endroit, le grillage s’étant soulevé, il ne bloquait plus l’accès direct à la route passagère, et était devenu problématique en raison des enfants qui passaient au travers, sans se rendre compte de la dangerosité.

            Aussi, depuis le temps, les racines avaient soulevé une partie du grillage, qui était très détérioré, tout autant que les arbres qui, lors de l’élagage, étaient quasiment morts.  En cours d’été avaient donc été supprimés ces arbres, en même temps qu’une hauteur importante de terre avait été décaissée pour permettre la construction d’un mur, devenu la base d’un grillage solide, et surtout conforme aux règles en vigueur.

            Dernièrement, après le long épisode pluvieux, les 2 employés communaux, embauchés en contrat CUI ont terminé l’installation de ce grillage, similaire à celui de la cour des écoles communales. Cette propreté non habituelle à cet endroit redonne un peu d’honneur à ce stade, qui sera quand à lui refait dans son intégralité. En effet, le 24 janvier dernier, la municipalité a transmis sa demande de subventions pour la réfection de l’arrosage et de la pelouse, afin d’offrir aux joueurs locaux dans le futur, un stade plus praticable qu’actuellement.

Mémoire d'Autignac se souvient de 1914-1918

Blog.JPG            Dernièrement a eu lieu dans les locaux de la Salle des Fêtes, la réunion mensuelle de l’association « Mémoire d’Autignac », qui avait donné rendez-vous à ses adhérents sur le thème de la Guerre de 14-18.

            C’est Guy Ricard qui a débuté la réunion en abordant l’histoire de 2 Poilus Autignacois, à savoir ces 2 grands-pères, Fénelon Ricard, Mort pour la France et Casimir Dissane qui survivra malgré les difficiles conditions de vie au front. Marie-Laure Pullara a quand à elle expliqué l’histoire de la Croix de Guerre et de la médaille militaire, exposées lors de la réunion, en plus de carnets militaires, de lettres, de journaux d’époque et de cadre souvenir.

            Michel Alcaine a ensuite raconté l’histoire et la mise en place du monument aux morts, en 1924, alors qu’il avait été demandé par un comité d’érection depuis quelques années. Réalisé par le célèbre sculpteur Jean Magrou, auteur de nombreuses sculptures dont entre autres, le Génie Latin au rond point de la cave coopérative de Béziers et la statue équestre de Pedro II du Brésil, à Rio de Janeiro, le monument aux morts a été placé sur la Promenade avant d’être déplacé dans les années 1970 à l’emplacement actuel.

            Georges Pons a permis à l’assistance de connaitre un poème d’Ernest Bourdel, écrit à la suite de la guerre de 1914-1918, et lu le jour de l’inauguration du monument aux morts, le 27 mai 1924, devant les écoles communales.

            Enfin, Jean-Claude Marchi a projeté un film, conçu grâce à une multitude de photos prêtées par les descendants de Louis Bessière, maire d’Autignac de 1919 à 1935, et qui participa au conflit de façon active dans les tranchées.

            Sur un fond musical de l’époque, le film a retranscrit l’horreur des tranchées, les difficiles conditions de vie et la barbarie des combats, dont aujourd’hui plus personne ne peut témoigner en raison de la mort de Lazare Ponticelli, dernier Poilu Français, décédé le 12 mars 2008 à 110 ans.

Le bibliobus renouvelle ses prêts

100 livres à gros caractères pour les personnes âgées..JPG            Depuis que l’association « Les raisins de la culture » a repris en main les rayons de la bibliothèque municipale, il s’agit presque d’un rituel lorsque passe dans la commune le Bibliobus, mis au service des bibliothèques de prêt par le conseil général.

            Ce passage régulier du Bibliobus permet à l’établissement municipal de disposer de 800 à 900 livres, renouvelables à raison d’un tiers tous les 4 mois, ce qui n’est absolument pas négligeable pour une commune de 800 habitants. Les bénévoles de cette association s’efforcent de diversifier au maximum les lectures possibles, et tente de rendre la bibliothèque accessible à tous.

            Actuellement, la bibliothèque municipale dispose d’environ 1700 ouvrages, dont une centaine à grands caractères, pour les personnes âgées qui éprouvent le besoin d’un confort optimal de lecture, en solution à la malvoyance.

            Romans, bandes dessinées, histoire et société, littérature locale ou livres pour enfants, le choix reste large. L’emprunt quand à lui reste possible à la suite d’une inscription gratuite. Depuis le 1er janvier 2011, 56 ouvrages ont été achetés par l’association, aidée par la municipalité qui apporte son soutien à hauteur de 1000 € par an.

            Il est aussi possible de commander à la médiathèque départementale un ouvrage non disponible dans les rayons de la bibliothèque. Pour cela, la bibliothèque est ouverte le mardi de 8 heures 30 à 10 heures 30 ; le mercredi de 9 heures à 11 heures et de 15 heures à 18 heures ; ainsi que le samedi de 14 heures à 17 heures 30.

23/11/2011

Réunion mensuelle autour de 1914-1918

Morts pour la France.JPG            L’association « Mémoire d’Autignac » organise sa réunion mensuelle dans les locaux de la Salle des Fêtes, le Samedi 26 novembre 2011, à partir de 17 heures.

            Alors qu’a été dernièrement commémorée l’Armistice du 11 novembre 1918, l’association a décidé de se replonger dans ce conflit mondial. Pierre-Marie Libes traitera de cette guerre de 1914 à 1918 dans la commune, avant que Guy Ricard n’expose le portrait de 2 des nombreux enfants Autignacois « Morts pour la France ». Michel Alcaine, fidèle à ses recherches racontera l’histoire du monument aux morts, inauguré en 1927 sur la Promenade, et qui fit l’objet d’un poème écrit par E. Bourdel, que lira Georges Pons.

            Des passages filmés du changement d’emplacement du monument aux morts, de la Promenade à la place des Anciens combattants seront commentés par Régis Genin, auteur de ce film, avant que Jean-Claude Marchi ne projette une vidéo conçue sur quelques poilus Autignacois. Une réunion mensuelle, haute en Histoire, anecdotes et émotion.

Relevés pluviométriques de Joseph Francès

            S’il n’apprécie pas plus que tout le monde la longueur des épisodes pluvieux qui s’abattent sur la région depuis plus de 3 semaines, il n’en demeure pas moins vrai que Joseph Francès reste un passionné de l’eau, et principalement de l’art de la pluviométrie, qui consiste de façon précise et régulière, à mesurer la quantité de précipitations.

            Gardant un œil bien rivé sur les évolutions naturelles, il relève les températures pour en faire des études comparatives d’année en année, et les millimètres de pluie, tombés sur la commune en un temps donné. Il affirme que la longévité dans le temps de cet épisode cévenol, aura permis la montée des niveaux des nappes phréatiques, et donc une régénération puissante des ressources naturelles.

            Depuis le 1er janvier 2011, il a relevé un total de 635 mm, soit un total de 635 Litres au m², ce qui est important aussi bien pour les réserves souterraines naturelles que pour les sols en général. Côté température, les épisodes cévenols, qui résultent de conditions météorologiques bien particulières, à savoir de l’air humide et chaud en provenance de la Méditerranée qui, proche du sol, va rencontrer de l’air très froid en altitude, ont permis le maintien d’un climat doux en ce moment de novembre, alors que les premières gelées à l’hiver 2010-2011 avait eu lieu « aux environs du 25 novembre 2010» comme le rappelle Joseph Francès.

            Maintenant qu’un temps plus calme semble se réinstaller, Joseph Francès va pouvoir calmer le rythme des précipitations sur ses relevés, avant que les premières gelées et les basses températures n’arrivent en force pour toute la saison hivernale.

La pluie n'effraie toujours pas Joseph Francès, fidèle aux relevés.jpg

14/11/2011

Compte rendu du conseil municipal

-- COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL --

- LUNDI 14 NOVEMBRE 2011 – 21 HEURES -

Présents :                    Pons, Barreau, Guibert, Sylvestre, Da Costa E., Marchi, Nicolau, Raymond, Penna, Espanol, Rascol, Jimenez.

Absents excusés :        Da Costa V., Caumette.

Absents :                     Alcazer.

            - Approbation PV du 17 octobre 2011 : A l’unanimité des présents, le conseil approuve la rédaction du compte rendu de la séance du conseil municipal du lundi 17 octobre 2011.

            - Taxe Aménagement (Taux et exonérations) : La Taxe Aménagement (TA) entrera en vigueur dès le mois de mars 2012, et remplacera la Taxe Locale d’Equipement (TLE) qui est fixée aujourd’hui à un taux de 4% dans la commune. A ce taux s’ajoutent un taux de  0,30% fixé par le CAUE, et un taux de 2% pour le département.

            A l’unanimité des présents, le conseil approuve la validation d’une reconduite du taux à 4%, et précise que selon les cas, il pourrait être avantageux ou non.

            Le conseil décide aussi d’exonérer à hauteur de 50%, la surface supérieure aux 100 premiers m² de la construction, rendue possible grâce à un prêt à taux zéro.

            - Voyage « Collège Le Cèdre » : Le collège « Le Cèdre » sollicite la municipalité pour une participation financière aux voyages scolaires, en sus des 23 €/enfant, déjà versés pour les fournitures scolaires. A l’unanimité des présents, le conseil souligne le manque d’informations générales pour ces voyages scolaires, mais sur le principe, accepte une participation de 25 €/enfant, pour se calquer sur les versements totaux effectués auparavant à Magalas, à savoir en 2009, 44 €/enfant.

            La municipalité rappelle que les fonds ne seront débloqués qu’au fur et à mesure de l’avancée de l’organisation des voyages.

            - Eclairage public (proposition maitre d’œuvre et demandes de subventions) : Hérault Energies avait mandaté un technicien chargé de rendre des conclusions élémentaires pour l’éclairage public de la commune. Maintenant rendues, ces conclusions permettent de voir les priorités à effectuer sur la commune.

            A l’unanimité des présents, le conseil accepte de donner délégation à Madame le maire pour qu’elle lance un appel à maitrise d’œuvre.

            - Renouvellement contrat CUI (Mrs Lemagouroux et Pirard) : Madame le maire rappelle la nécessité d’avoir des contrats de ce type, avec des agents qui permettent une avancée plus rapide des travaux. Ces contrats de 20 heures par semaine, coûtent à la commune sur une année, la somme de 2800 €.

            A l’unanimité des présents, le conseil approuve le renouvellement pour 6 mois de ces Contrats Uniques d’Insertion (CUI).

            - Questions diverses :

+   Patricia Jimenez informe que le bulletin est presque fini, mais, le logiciel a lâché. Un investissement pourrait être réalisé (coût : 700 € pour le logiciel ou 500 € pour une mise en page à chaque impression). Jean-Claude Marchi précise que l'Association Mémoire d'Autignac, qui a le même imprimeur, donne un fichier Word avant une impression.

 

+   Laure Sylvestre rappelle que les jeunes ont été une nouvelle fois reçus en mairie, suite à la pétition lancée pour la réalisation d’un skate parc. Une nouvelle rencontre est prévue au mois de décembre afin que les jeunes exposent leurs idées. Une commission des jeunes pourrait voir le jour, afin qu’une multitude d’autres projets puisse être débattue.

 

+   Un appartement au dessus des écoles vient d’être libéré. Un état des lieux a été réalisé, ne laissant apparaitre aucune dégradation majeure. La commune est favorable à une location dès le mois de janvier prochain, et débattra à propos du montant du loyer à augmenter ou non.

11/11/2011

Commémoration du 11 novembre

            Le 11 novembre 1918, à 5 heures du matin est signée la Convention d’Armistice, dans la clairière de Rethondes, qui prévoit dans son article 1er,  la « cessation des hostilités, sur terre et dans les airs, six heures après la signature de l'armistice. ».

IMG_7048.JPG            A la 11ème heure de ce 11ème jour du 11ème mois de l’année 1918 retentit le clairon qui met fin à 4 années de batailles acharnées durant lesquelles, 1 400 000 soldats français auront trouvé la mort.

            En ce 11 novembre 2011, a eu lieu la commémoration de l’Armistice, à laquelle près d’une centaines d’adultes et d’enfants ont pris part. Le cortège s’est formé devant la mairie, emmené par son porte-drapeau, André Burgues. Chose rare, c’est un parachutiste de la Légion Etrangère en activité, habitant de la commune qui a déposé la gerbe au pied du monument aux morts, accompagné par les anciens combattants.

IMG_7052.JPG            Les enfants de l’école communale ont lu des extraits de lettre de poilus, avant de lire l’interminable liste comportant les noms des enfants Autignacois Morts pour la France. Après la lecture du message du Président de la République, la sonnerie aux morts a retenti avant que ne soit observée une minute du silence en hommage à tous les disparus de la Grande Guerre. Avant de rejoindre le cimetière, l’hymne national a été entonné pour la première fois devant le monument aux morts.

            Après le dépôt de gerbe au cimetière, la municipalité a invité les participants à partager le verre de l’amitié au Café du commerce.

* Le message du Président de la République n'ayant pas été lu intégralement en raison d'une mauvaise réception à la mairie, est consultable en cliquant sur le lien ci-après: Message du Président de la République.pdf

18:49 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

10/11/2011

Un nouveau président pour "Autignac en fête"

Assemblée générale d'Autignac en fête.JPG            En ce jeudi 10 novembre 2011 a eu lieu, dans les locaux de la salle du Chemin de Ronde, l’assemblée générale de l’association « Autignac en fête ».

            Le président a tout d’abord rappelé les conditions délicates avec lesquelles l’association « Autignac en fête » a été créée, au cours de l’année 1999. En 1995, le comité des fêtes a démissionné, et a été repris par un groupe de personnes qui a finalement été vite réduit à une personne, d’où la présence conséquente de dettes, à rembourser en cas d’un éventuel relancement du comité. Grâce à la mobilisation générale des Autignacois lors de la fête de l’année 1999, les dettes de l’ancien comité ont pu être résorbées, et « Autignac en fête » a pu assurer, jusqu’à aujourd’hui, l’organisation de 13 fêtes consécutives.

            Richard Barreau, président depuis 12 ans a mis à l’actif de cette association la remise à neuf du plancher de la scène, le réaménagement d’un camion pizza, l’achat de congélateurs et de frigos ainsi que la mise en place du repas de la fête, non existant. Il a ensuite donné le rapport financier qui indique un bénéfice de 409,59 €uros au total, alors qu’une réserve de l’ordre de 8000 €uros est assurée en caisse.

            Il a ensuite présenté sa démission du poste de présidence, en espérant que la fête soit toujours meilleure dans les années à venir. Il a aussi précisé qu’il était fondamental que les jeunes s’engagent. Jacques Eliez a ensuite présenté sa candidature à ce poste, qui a été validée. Il assurera ses fonctions avec Nathalie Nicolau et Fabien Jimenez (secrétaires) ainsi qu’avec Annie Barreau (trésorière).

            Le nouveau président a d’ores et déjà rappelé que des projets étaient à l’étude pour la fête de l’été 2012. L’investissement des membres devra être régulier et l’effort de tous les Autignacois sera attendu, pour que se perpétue une tradition locale, à laquelle tout le village est indéniablement attaché …

Bilan financier -Autignac en fête-.png

Commémoration de l'Armistice

Signature Armistice.png            Madame le maire et le conseil municipal invitent la population à assister à la cérémonie de commémoration de l’Armistice, signé le 11 novembre 1918, demain, 11 novembre 2011, à partir de 11 heures devant la mairie.

            Le cortège prendra la direction du monument aux morts, où sera déposée une première gerbe. Une autre sera installée au cimetière par une délégation réduite, la où reposent encore quelques Poilus. Un apéritif sera ensuite offert au Café du commerce.

 

* Photo: Signature de l'Armistice par le Maréchal Foch. 

11:38 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Conseil municipal

            Le conseil municipal se réunira le lundi 14 novembre 2011 à partir de 21 heures dans la salle du conseil. A l’ordre du jour :

            - Approbation PV du 17 octobre 2011.

            - Taxe Aménagement (Taux et exonérations).

            - Voyage « Collège Le Cèdre ».

            - Eclairage public (proposition maitre d’œuvre et demandes de subventions).

            - Renouvellement contrat CUI (Mrs Lemagouroux et Pirard).

            - Questions diverses.

08/11/2011

Passage à la télé tout numérique

Passage à la TNT - 29 novembre 2011 pour la région Languedoc-Roussillon.jpg            Le 29 novembre 2011 aura lieu dans la région Languedoc-Roussillon le passage à la télé tout numérique. En effet, les 5 chaînes analogiques reçues par l’antenne râteau seront définitivement remplacées par la Télévision Numérique Terrestre (TNT).

            Les personnes qui seront concernées par ce bouleversement seront celles qui reçoivent la télé par une antenne râteau ou une antenne intérieure. Pour faciliter la procédure de changement, il est conseillé d’équiper chacun de ses postes reliés à cette antenne, par un mode de réception numérique, avant le 29 novembre, et d’enregistrer au préalable les nouveaux canaux des chaines de la TNT.

            Tous les postes doivent être adaptés à la réception numérique, faute de quoi ils ne recevront plus la télévision.

            Il est aussi à rappeler que des aides ont été mises en place pour passer à la télé tout numérique, attribuées sous certaines conditions. Des aides financières existent, bien que les principales restent les assistances techniques pour la mise en service, la pose principale et la recherche des chaines.

            Pour plus de renseignements, www.tousaunumerique.fr ou contacter le 09.70.81.88.18. Il est aussi possible de consulter le dossier suivant : Brochure de renseignements sur le passage à la TNT.pdf

2ème Bourse aux jouets du CCAS

2ème Bourse aux jouets au profit du Téléthon par le CCAS.JPG            Dernièrement a eu lieu la bourse aux jouets du Centre Communal d’Action Sociale, dont les dons seront reversés pour la cause du Téléthon, qui se tiendra cette année les 2 et 3 décembre prochains.

            L’appel aux dons avait été lancé au mois de septembre dernier, afin de collecter un maximum de livres, jouets ou encore peluches qui ont été vendues lors de cette action sociale. Comme l’année dernière, les dons en tout genre ont été satisfaisants de la part de la population, bien que le temps très pluvieux ne permette pas un afflux massif de participants pour cette vente.

            Soucieuse de poursuivre son action sociale, la municipalité prendra contact avec un hôpital afin de lui remettre quelques peluches, jeux et livres pour enfants. L’idée est aussi posée d’organiser cette vente au profit du Téléthon à un autre moment de l’année, afin de profiter au maximum de l’aspect touristique estival.

06/11/2011

Chute de l'une des horloges du clocher.

L'une des 4 horloges est tombée suite aux fortes rafales de vent.JPG            La commune n’a pas subi de dégâts majeurs suite à l’épisode cévenol qui a frappé la région, et qui a engendré à de nombreuses reprises, la mise en place de mesures de prévoyance, notamment des alertes orange voire rouge.

            Seule détérioration matérielle à déplorer, suite aux fortes rafales de vent, la chute vertigineuse de l’une des 4 horloges du clocher dans la nuit de jeudi 3 novembre. Alertés, les sapeurs pompiers se sont déplacés sur les lieux bien que les dégâts ne soient que matériels. L’horloge est tombée à l’intérieur du clocher, ce qui de fait, laisse un trou béant à l’emplacement de cette horloge.

            D’un diamètre de 1 mètre, cet emplacement sera sans aucun doute comblé, afin que les Autignacois vivant au sud du village, puissent reprendre l’habitude de lire l’heure avec le clocher. 

            Cet incident technique rappelle la chute, à la fin des années 1920 du clocheton de l’église, qui avait justement abouti au projet de création du clocher actuel, de 1930 à 1933.

02/11/2011

Bourse aux jouets et lotos

            Bourse aux jouets : Suite à l’appel aux dons de livres et de jouets lancé par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) au mois de septembre dernier, la municipalité organise la 2ème édition de la Bourse aux jouets, le samedi 5 novembre 2011 dans les locaux de la Salle des Fêtes, de 14 heures à 18 heures.

            Lotos : Alors que la saison d’automne est bel et bien entamée, c’est au tour des traditionnels lotos de reprendre place dans les locaux de la salle polyvalente, tous les samedis pour la saison 2011-2012.

            Sous réserve de modifications pouvant être apportées, les lotos se dérouleront comme suit : le 12 novembre avec la chasse, le 19 novembre avec le Pétanque club, le 26 novembre avec Autignac en fête, le 3 décembre avec l’Olympique Autignac, le 17 décembre avec l’association Jeunesse Autignac, le 7 janvier 2012 avec l’association des Parents d’élèves, le 14 janvier avec les Donneurs de Sang, le 21 janvier avec la gymnastique, le 28 janvier avec l’association Mémoire d’Autignac, le 4 février avec La Cantilène, le 11 février avec la chasse, le 18 février avec Autignac en fête, le 25 février avec la Boule de neige, le 3 mars avec le Pétanque club, le 10 mars avec La Cantilène, le 17 mars avec l’association des Parents d’élèves, le 24 mars avec Théatrac, le 31 mars avec l’association Mémoire d’Autignac, le 7 avril avec l’Olympique Autignac, le 14 avril avec l’association Jeunesse Autignac et enfin, le 21 avril avec la gymnastique.

01/11/2011

Fête de la Toussaint: affluence aux cimetières

La fête de la Toussaint, moment de recueillement et de respect.JPG            La traditionnelle messe de la Toussaint, célébrée dans l’église de la commune en ce 1er novembre est caractéristique de cette fête, qui engendre aussi une affluence particulière dans les 2 cimetières, qui, prennent des airs lumineux envers et contre tout grâce aux fleurs.

            Les tombes nettoyées et les chrysanthèmes déposés prouvent le respect de chacun vis-à-vis des défunts, ainsi que l’attachement dont chacun fait preuve lors de cette fête chrétienne. Cette plante, qui résiste aux intempéries du mois de novembre, a été d’usage courant à partir de la Première Guerre mondiale, lorsque le Gouvernement français donna l’ordre de fleurir toutes les tombes des soldats disparus.

            Le chrysanthème, arrivé du Japon où il est une fleur sacrée et symbole d’éternité, a donc orné les allées des cimetières de la commune, et permet d’apporter à chacun le moyen de se recueillir. Éternel symbole du souvenir, le chrysanthème est à la Toussaint ce que le muguet est au 1er mai, titrait avec justesse ce matin « Midi Libre », lequel ajoutait que cette année plus de 21 millions de pots seront vendus pour orner les tombes.

            Cette fête tristement célèbre est aussi l’occasion de rappeler que chacun a pu apprécier les aménagements du cimetière, réalisés par la municipalité, qui poursuivra ses actions, notamment dans la partie gauche du cimetière vieux, où est prévue l’exhumation de tombes anciennes. Déjà avait été réalisée une première série d’exhumations pour la réalisation du jardin du souvenir ; les restes mortuaires avaient été provisoirement placés dans le dépositoire avant leur placement dans l’ossuaire, nouvellement construit au cimetière neuf.