Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2011

300 branchements en plomb remplacés

Les travaux sont terminés, après d'étonnantes découvertes sous le sol Autignacois..jpg            C’est dans le courant de l’été dernier qu’avait été annoncée par la mairie et le SRGO (Syndicat de la Rive Gauche de l’Orb), la mise aux normes des branchements en eau, et donc la suppression totale des canalisations en plomb suite à l’obtention de plusieurs subventions issues de l’Etat et du conseil général de l’Hérault.

            L’entreprise Roques, chargée des remplacements parfois difficiles à réaliser, a terminé depuis peu tous les travaux engagés autour de ces 300 branchement en plomb répartis dans la commune. (15 à Saint Geniès – 1 à Faugères).

            Et pour en venir à bout, il a fallu beaucoup de courage et de patience à cette entreprise, qui n’a cessé de croiser sa route avec le passé d’Autignac. En effet, à la surprise générale, au mois de février dernier, les employés découvrent un merveilleux puits indiqué déjà sur les plans cadastraux de la commune en … 1838.

            Après une mise en sécurité du site, et un dallage en règle, les travaux peuvent reprendre avant que ces mêmes employés ne tombent quelques semaines plus tard, sur une galerie de souterrains, proche du marché couvert, et dont certains connaissaient vaguement l’existence.

            Aujourd’hui, puits et souterrains sont à nouveau dans l’ombre, tout comme l’entreprise Roques qui a achevé son travail dans le plus grand des sérieux et la plus grande discrétion, malgré la lourdeur des travaux et la gêne pouvant être occasionnée.

            Désormais, un nouvel habillage de goudron pour les rues pourra être prévu, à moins que ne soit décidé l’enfouissement des câbles électriques et téléphoniques du village, comme ce sera bientôt le cas sur une portion de l’Avenue de la Bastide.

Dépistage de proximité avec le Mammobile

Mammobile.JPG            Grâce à l’adhésion à l’Association Montpellier Hérault pour le Dépistage du Cancer du Sein (A.M.H.D.C.S), le mammobile, qui permet de renforcer sur le terrain le dépistage contre le cancer du sein offre aux femmes de plus de 40 ans de la commune, des passages réguliers, et un dépistage gratuit pour les femmes de moins de 50 ans.

            Stationné sur la promenade au mois d’octobre dernier, le mammobile a dernièrement pris ses quartiers d’été au même endroit, en accueillant toujours avec le même enthousiasme, un grand nombre d’Autignacoises, soucieuses de leur état de santé.

            Ces mammotests conseillés dès l’âge de 40 ans doivent être pris au sérieux, puisqu’ils permettent de réduire de 1,3 % par an, le taux de mortalité chez la femme suite à un cancer de ce type.

            Dans le canton de Murviel-lès-Béziers, sur 11 communes, seules 4 sont adhérentes de cette association qui est non négligeable pour des personnes qui ne peuvent se déplacer sans avoir recours à des moyens de transport onéreux. La municipalité participera aussi, au mois d’octobre prochain, à l’opération « Octobre rose », qui permet l’illumination d’un lieu public en rose pour une sensibilisation des femmes dans la plus grande proximité.

22/07/2011

Grandeur et décadence d'une histoire qui s'achève

Grandeur et décadence d'une histoire qui s'achève..JPG            C’était de toute part inéluctable depuis l’acceptation du permis de démolir le 6 octobre 2010  par la municipalité d’Autignac. Comme le titrait l’article polémique du Midi-Libre paru le 25 Juin 2010, la cave coopérative sera bien « détruite pour faire place à des maisons ».

            Aujourd’hui, c’est sous les godets des tractopelles que débute à jamais la disparition d’un symbole de la viticulture locale. Autour de ce bâtiment vieux de 74 ans, se produit un évènement de rare ampleur, jamais imaginé lors du creusement des premières fondations, sur ce terrain à l’entrée du village au cours des années 1930, lors de l’expansion majeure du phénomène coopératif dans la région du Biterrois.

            Désaffectée depuis quelques années, la cave coopérative « Les vignerons d’Autignac », termine son existence en poussière. C’est aujourd’hui un enterrement dans la plus profonde indifférence des descendants de ceux qui se sont battus pour une mise en commun efficace des moyens de production, et du système de vinification local. Pourtant, il s’agit bien là d’une partie du patrimoine du village qui disparait, et que l’on n’a pas voulu sauver pour des raisons économiques …

Photo 2.JPG

 

              Ces raisons économiques sont tout à fait légitimes mais sans doute qu’elles n’auraient jamais été égales aux coûts de construction, d’entretien et de démolition de la cave, qu’ont payés les coopérateurs, inconscients des risques encourus à l’heure où la mondialisation guettait les cours et les marchés viticoles, et favorisait les prémices d’une implantation de la vigne dans des pays à vocation non viticole.

                 Il est vraiment regrettable de voir les cuves de cette bâtisse anéanties, ainsi que les milliers d’étiquettes partis au feu, eux qui auraient pu raconter dans des années, l’histoire de la commune et de ses habitants, croyant jusqu’au bout à la coopération et à la viticulture au vu des succès. En effet, en 1979, 250 coopérateurs cultivaient 525 hectares de vigne pour une rentabilité de 36 365 hectolitres de vin.

            Mais ces hectolitres ont été ternis par la modernisation voulue par le Conseil d’Administration, et qui n’a cessé d’alimenter la faiblesse des ressources, à savoir :

Photo 5.JPG

 

-           L’achat d’ordinateurs qui se sont trouvés cassés après quelques visites illégales dans la cave.

-           L’achat et la mise en place d’un pressoir qui n’aura servi pas plus de 5 récoltes, et qui fut ôté par le toit au mois de juin 2008.

-           L’achat d’un terrain pour le creusement de bassins qui n’ont que peu été utilisés, pour l’écoulement des eaux usées.

              Cette cave coopérative qui disparait dans la négligence, ne peut faire oublier les décennies entières de réussite de la coopération Autignacoise, durant lesquelles sans doute la gestion administrative avait plus les aspects prônés par Jean JAURES en 1905 à Maraussan que les aspects monétaires et financiers dictés par une mondialisation qui a favorisé de fait, une grosse difficulté d’adaptation aux nouvelles lois du marché …

21/07/2011

Compte rendu du conseil municipal

Présents :        Pons, Barreau, Sylvestre, Da Costa E., Alcazer, Penna, Raymond, Jimenez, Rascol.

Absents :         Marchi, Nicolau, Espanol, Guibert, Caumette, Da Costa V.

·               Approbation du PV du 27.06.2011 : A l’unanimité des présents le conseil municipal approuve sans contestation le procès-verbal de la séance du conseil municipal du 27 juin 2011.

 

·               Intercommunalité : délibération sur le schéma départemental de coopération intercommunale proposé par M. le préfet de la région Languedoc-Roussillon : Le préfet a présenté le 15 avril dernier son schéma départemental, qui prévoit une diminution du nombre des EPCI dans le département, et un regroupement d’intercommunalités pour une plus forte cohérence au sein du territoire.

            Le projet présenté avait déjà fait l’objet d’une décision du conseil municipal, que Mme le maire a jugé « cohérente », et qu’elle semble bon « de maintenir ».

            A l’unanimité des présents, le conseil municipal accepte le schéma départemental proposé par M. le préfet, qui rapproche donc 4 intercommunalités reformant ainsi les cantons de Murviel et Roujan.

·               Travaux sur électricité : Renforcement BTS du poste « Bastide » : ERDF propose à la municipalité de renforcer le poste électrique sis avenue de la Bastide, et présente un devis total comprenant un éventuel enfouissement des câbles téléphoniques et électriques.

            A l’unanimité des présents, le conseil accepte les travaux pour un montant total de 81 971,78 € TTC. Ce montant n’inclut en rien les aides qu’accorderont respectivement le conseil général de l’Hérault ainsi qu’Hérault Energies.

·               Questions diverses :

 

            - Mme le maire informe que les 2 CUI embauchés depuis le début du mois sont totalement « autonomes » dans leurs fonctions auprès des agents techniques.

            - Le devis pour l’ossuaire a été signé par Mme le maire, après une renégociation qui a permis une baisse du devis de l’ordre de 600 €.

            - Les membres de la commission Information-Communication demande à ce que l’abonnement pour le site internet de la commune soit résilié afin de recréer un site internet plus facile à mettre à jour, et à organiser.  

20/07/2011

La Poste et Mammobile

-    Le bureau de Poste de la commune sera exceptionnellement ouvert du 25 au 29 Juillet 2011, de 13 heures 45 à 16 heures 45. Il sera fermé le jeudi 28 et le samedi 30.

 

-    Afin de participer à la lutte contre le cancer du sein, la commune a adhéré à l’A.M.H.D.C.S, qui permet un passage régulier du mammobile, pour les femmes de 40 à 75 ans. Celui-ci sera de passage sur la commune le Vendredi 22 juillet 2011 de 9 heures à 18 heures sans interruption, et ce, sur la Promenade.

17/07/2011

Grande ferveur sur la route du Tour de France

Parcours du Tour de France 2011.jpg            Evidemment, tous les Autignacois n’étaient pas au même endroit, mais dispersés autour des départementales 36, 16, 18 et 909, ils ont pu avec grande ferveur admirer le passage de la 15ème étape du Tour de France, qui reliait Limoux à la capitale de région, Montpellier et qui a été remportée par Mark Cavendish

            Les commentateurs sportifs, en plus d’apprécier le cadre et les paysages ont remarqué le grand engouement émanant du public local, qui avait entre autres, fait le déplacement en masse à Saint-Geniès de Fontedit, et même à l’embranchement des Affaniès, où avaient pris place un grand nombre d’Autignacois.

            D’année en année, le Tour reste le spectacle considéré comme la plus prestigieuse épreuve cycliste du monde. Profitant du long ballet des 7 hélicoptères des services techniques du Tour, ainsi que la célèbre caravane publicitaire, les Autignacois présents sur la route du Tour de France ont participé de manière indirecte à la réussite de cette étape, suivie de près par Laurent Jalabert, Raymond Poulidor ou encore Hélène Mandroux, maire de Montpellier.

15/07/2011

Conseil municipal

            Le conseil municipal se réunira en session ordinaire le Jeudi 21 juillet 2011 à partir de 18 heures. A l’ordre du jour :

            -           Approbation du PV du 27/06/2011

            -           Intercommunalité : délibération sur le schéma départemental de coopération intercommunale proposé par M. le préfet de la région Languedoc-Roussillon.

            -           Travaux sur électricité : Renforcement BTS du poste « Bastide ».

            -           Questions diverses.

Nouvel accueil à "La Coquillade"

Norma et Franck, nouveaux sourires pour les chambres d'hôtes..JPG            Ceux qui pensent toujours à M. et Mme HORTER lorsqu’on leur parle des gites et Chambres d’hôtes « La Coquillade », n’auront pas tout à fait tort, mais devront se faire à la nouveauté puisque depuis quelques temps, ce sont Norma et Franck, un jeune couple de la commune, qui a repris ces chambres d’hôtes accueillir et héberger les touristes tout au long de l’année.

             Fondé par Christian et Josette Horter, ce lieu agréable en plein centre du village, disposant d’une cave, d’une grande cour et de quelques appartements, appartient  désormais à ce nouveau binôme, qui s’est juré de le faire rayonner au maximum.

            C’est déjà chose faite lors de l’inauguration qui s’est tenue le jour de la fête nationale, durant laquelle ont été conviées plusieurs personnalités du village pour l’officialisation publique du changement de propriétaires. Comme l’ont rappelé quelques anglais présents, il ne peut être souhaité qu’à Norma et Franck, une pleine et entière réussite dans ces chambres d’hôtes recommandées et appréciées par le Guide du Routard.

            Bonne chance aux nouveaux propriétaires !

10/07/2011

Une vache tarentaise à l'assaut de la commune

Une vache tarentaise pour illustrer le retour progressif des animaux..JPG

            Si au siècle dernier il était très courant de rencontrer dans des champs de la commune des animaux servant à l’Homme, cela est moins d’usage aujourd’hui. Mais de plus en plus de chevaux réapparaissent tout comme les ânes, les chèvres ou même les vaches …

            Jonathan Martin possède en effet une large panoplie de bêtes, dont il s’occupe toujours avec la même passion, dans son habitation aménagée au fond du village, du côté des garrigues. Si l’on sait la facilité d’avoir poules et coqs au jardin, ou encore canards et oies, il n’est pas toujours évident de concilier en plus une vache de robe brune, de race Tarentaise, qu’il possède sur une parcelle de son jardin.

            De taille moyenne, cette vache laitière, qui est une race bovine impressionne de par sa couleur, mais aussi de par sa rareté, puisqu’elle est la seule à être recensée dans la commune par les autorités sanitaires qui contrôlent son état et son entretien. Ces contrôles sont d’autant plus nécessaires que depuis 2003, l’Unité nationale Pour la RAce bovine Tarentaise tente de relancer la race en France.

            En plus de cette vache tarentaise, Jonathan Martin possède un couple de chèvres, dont l’une est alpine, ce qui lui procure du lait naturel d’une excellente qualité.

            Ce passionné de nature compte aussi parmi sa troupe 2 ânes, 1 cheval et 3 juments, qui ont tour à tour mis bas les 25 décembre 2010, 9 avril 2011 et 4 mai 2011, donnant naissance à des poulains qui aujourd’hui se portent à merveille et qui sont bien gardés dans la garrigue Autignacoise par Jonathan, qui n’en finira donc jamais de chérir ses bêtes …

08/07/2011

Noces de coton après Las Vegas

Un mariage à Las Vegas il y a un an pour Jean-Luc et Brigitte.jpg            S’il est un anniversaire de mariage dont Jean-Luc Franquet et son épouse, Brigitte Combes se rappelleront, il s’agit bien de leurs noces de coton, célébrées un an après leur mariage qui restera gravé à jamais dans leur mémoire, et ce, en raison du côté atypique qu’ils ont voulu pour cette célébration.

            En effet, le 1 mai 2009, Jean-Luc Franquet, connu dans le village pour son amour des  Harley Davidson, se mariait à Brigitte, dans la « Graooland Wedding Chapel » de Las Vegas, sous la houlette du sosie d’Elvis Presley, et non loin de la célébrissime Route 66 que les heureux époux ont pu parcourir en partie.

            Au mois d’août 2009, Jean-Luc Franquet est frappé par de graves problèmes de santé, qui perdureront jusqu’en en avril 2010, date à laquelle il décide d’officialiser le mariage en France, pour un peu plus de folklore auprès des amis.

            Le nouveau couple convie alors à la noce en France 150 personnes, pour une officialisation totale à la mairie d’Autignac le 3 Juillet 2010. Le mariage fut célébré par Jean-Michel Guibert, élu depuis 1971. Discret dans la commune, Jean-Luc Franquet reste la personne emblématique, indissociable des rassemblements de Harley et de la route 66.

            Après un an de mariage, il ne peut être souhaité à ce couple qu’un maximum de bonheur dans cette vie commune, scellée à Las Vegas, ville des USA située au milieu du désert de Mojave, le plus sec des 4 déserts nord-américains.  

07/07/2011

Fête locale du 13 au 17 Juillet 2011

Fête locale 2011.jpg            Les programmes remis dans les boites à lettres Autignacoises annoncent la fête locale qui aura lieu cette année, du 13 au 17 Juillet. Ces 5 soirs de fête vont embraser la promenade du village, avec au programme :

            - Mercredi 13 Juillet : Repas spectacle « Bon voyage » avec la compagnie Magenta. Les inscriptions pour ce repas se font chez les commerçants avant le 10 Juillet. Le prix est de 15  € par adulte et de 6 € par enfant.

            - Jeudi 14 Juillet : A partir de 16 heures 30, grande partie de loto avec 25 quines et 5 cartons pleins. Dès 20 heures 30, défilé de Harley Davidson suivi de danses country. La soirée sera animée par Régis Delacave sur le thème de la chanson Française.

            - Vendredi 15 Juillet : A partir de 14 heures  est organisé le célèbre concours de pétanque, en doublette montée et ouvert à tous. A 22 heures aura lieu le grand bal avec l’orchestre Ultima.

            - Samedi 16 Juillet : De 15 heures à 18 heures 30 sur la promenade seront installés des jeux d’enfants, avant que n’ait lieu la danse des sucettes. A 19 heures se produiront les talents locaux, avec la mini pop star Autignacoise, durant laquelle les enfants pourront chanter, jouer d’un instrument sur scène, en compagnie de l’orchestre NewZik, qui animera aussi la soirée à partir de 22 heures.

            - Dimanche 17 Juillet : A 10 heures débutera le tour de ville, animé par la pena « Los Machicos ». Aura ensuite lieu la dernière soirée familiale avec un apéritif concert à partir de 19 heures et une animation musicale du groupe « Message ».

            L’association « Autignac en Fête » remercie tous les commerçants et artisans qui ont participé à l’élaboration de ce livret.

Embellissement du "Pousse-Tire"

La fontaine du Pousse-Tire..JPG            Si tous les quartiers de la commune d’Autignac ressemblaient à celui du Pousse-Tire, il ne serait pas étonnant de voir le Conseil national des villes et villages fleuris accorder des distinctions à la municipalité, comme c’est le cas dans les communes de Caussiniojouls ou de Fos, à quelques kilomètres.

            Et, si ce quartier situé à l’arrière du Plô, autour d’une fontaine qui autrefois servit à la communauté, se porte si bien au niveau du cadre de vie et de son environnement, c’est bien grâce à la volonté et à la passion des fleurs de Mme Cech, qui a tout au long du printemps, réalisé elle-même les semis, afin d’embellir cet emplacement historique de la commune. En plus des semis personnels, Mme Cech a du les éclaircir, les repiquer, et enfin les protéger des prédateurs, à savoir les chiens. 

            Malgré leur présence, elle a su « empêcher » leur entrée grâce à un parterre fleuri, qui favorise le bon déroulement de l’écosystème, et qui permet à l’œil d’admirer un espace de vie naturelle au cœur du village. Myosotis, gaillardes, œillets d’Inde, lavandes … toutes ces variétés de fleurs donnent encore et encore l’envie de passer près de la fontaine du Pousse-Tire, qui est de fait mise en valeur.

            Cette initiative personnelle prouve l’envie dont font preuve certains qui s’attellent à l’embellissement de l’espace public, pour un village fleuri. Le Pousse-Tire réaménagé revit et attire les convoitises des curieux soucieux de connaitre l’histoire de l’un des plus beaux quartiers de la commune, et qui de plus, alimenta en eau durant très longtemps, les foyers de la commune.

Vide-grenier de la Cantilène

Vide-grenier réussi pour La Cantilène.JPG            Reporté au 3 Juillet dernier en raison des intempéries prévues pour le mois de juin, le vide-grenier de l’association « La Cantilène » a été un véritable succès pour tous les organisateurs, attelés au travail de 6 heures à 18 heures 30 au boulodrome municipal.

            L’afflux touristique a été l’un des éléments majeurs de la réussite de ce vide-grenier, qui a accueilli plus d’exposants que les autres années. Toute la journée, les exposants ont proposé leurs objets à dénicher, tandis qu’un stand de boissons et d’alimentation était ouvert  par l’association qui, à la fin de la journée, a dressé un bilan positif.

            Cet évènement, qui a attiré un grand nombre de personnes a créé de l’animation et incite La Cantilène, célèbre chorale de la commune, à réitérer son vide-grenier l’année prochaine, en plus de ses capacités vocales.