Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2010

Les vendanges.

            Les personnes figurant sur les 2 cartes postales ci-dessous, auraient sans doute « mal au cœur » en voyant ce qu’est devenue la viticulture dans notre région, et indirectement dans notre commune. La première carte postale montre au Domaine de Saint Martin d’Agel, le repas des vendangeuses. La seconde illustre le travail réalisé par les ouvriers de la maison Joseph Ouradou, courtier en vin dans les années 1930 à Autignac.

            Les vendanges de cette époque étaient représentatives d’une solidarité sans faille, avec dans le village, les débuts des sentiments de création de cave coopérative, suite aux exemples donnés par les autres villages. On ne pensait plus qu’à unir les productions, pour avoir, au travers de la cave « Les Vignerons d’Autignac », créée en 1937, un système coopératif fort, pour une vente des vins favorable à la poursuite et la durabilité de ce système.

            Aujourd’hui dans le village, les viticulteurs sont en train de vivre leurs derniers jours de vendanges. Pour la plupart, celles-ci s’effectuent grâce aux machines à vendanger, qui permettent des gains de temps incalculables, par rapport à certains qui restent encore attachés à la vendange manuelle, et qui passent leurs journées, sécateurs en mains, à ramasser précieusement, le fruit de la vigne.

            Le gain de temps apporté par la mécanisation de la vendange est cependant compensé par le trajet Autignac-Puissalicon ne pouvant être réalisé à 90km/h en tracteur. Encore une fois, les viticulteurs sont tributaires des décisions prises, et, malgré ce que l’on peut entendre, la remise en service des caves coopératives permettraient de réelles économies

            Les domaines, nombreux dans la commune, n’appliquent pas les mêmes procédés de cueillette. Tantôt à la machine ou à la main, les domaines viticoles sur la commune sont en pleine réception des raisins, et espèrent que les récoltes de l’année 2010 donneront de belles quantités mais surtout, une bonne qualité à ces futurs vins Autignacois qui animeront de longs repas d’été, ou encore, de courtes soirées d’hiver, puisque rappelons-le, « Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons »  comme disait Pasteur

Vendanges.JPGVendanges (2).JPG

23:12 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.