Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/08/2010

Eté réussi.

Eté.jpg

            Alors que la Féria de Béziers bat son plein pour sa 42° édition, la commune peut s’enorgueillir d’avoir accueilli tout au long de l’été, un grand nombre de touristes, venus d’autres départements Français, d’autres pays Européens, ou d’encore plus loin, afin de se reposer et gouter au charme de notre commune.

            La fête locale du 9 au 14 Juillet 2010, malgré le temps maussade, a prouvé à quel point notre village savait recevoir les estivants, en leur faisant découvrir une fête traditionnelle mais pleine de modernité, s’adressant aux individus de 7 à 77 ans …

            Les touristes ont aussi pu découvrir durant cette saison estivale l’accueil chaleureux des commerçants d’Autignac, et ont pu profiter du soleil méridional sur la terrasse du Café du Commerce, au plus grand bonheur des Autignacois qui voyaient revivre cette place inanimée depuis de longues années.

            Autre point fort de la commune, et cela grâce à la commission municipale de l’environnement et du cadre de vie, animée par Laure Sylvestre, 3° adjoint au maire, la réfection de la Promenade et l’installation de mobilier urbain a pu permettre aux visiteurs de passer d’agréables après-midi à l’ombre des platanes de la Promenade, sous le chant ardent des cigales, infatigables jusqu’à la fin de l’été.

            Les rues se sont animées, les maisons fermées depuis la saison dernière se sont ouvertes, et déjà la fin de l’été approche, avec la rentrée des classes imminente. Espérons que ces étrangers garderont un souvenir inoubliable et reviendront l’année prochaine pour se remémorer des bons moments passés dans notre charmant village.

 

La rue Saint André en fête !

IMG_1332.jpg            Dernièrement, la rue Saint André était en fête. En effet, tous les résidents de cette rue emblématique du « Quartier neuf », se sont retrouvés autour d’un apéritif organisé par Amélie et Olivia, soucieuses que la convivialité de ce quartier reste un « mythe commun » aux habitants.

            Chacun a porté sa participation à l’apéritif qui s’est déroulé dans un climat d’amitié et de rencontre, avec l’accueil par les Autignacois des nouveaux venus ayant récemment acheté leurs résidences secondaires dans la commune. 

Nombreux à cet apéritif, les habitants de la rue Saint André se sont à nouveau donnés rendez-vous le Samedi 28 Août 2010 pour leur traditionnel repas annuel, où des tables seront installées par la municipalité.

09/08/2010

Il y a 75 ans ...

Place de l'Horloge.jpg            Le 5 mai 1935, le village d’Autignac est appelé aux urnes et doit élire son prochain maire. Après le dépouillement dans la salle du conseil de la mairie, c’est M. André Cure qui est élu.

            Très vite installé aux fonctions de premier magistrat de la commune, il est confronté à un problème concernant la Tour de l’Horloge, située derrière l’église, sur la Place de l’Horloge. En effet, le nouveau maire reçoit le 7 Aout 1935, un rapport d’un architecte, à propos de la consolidation de cet immeuble.

            « La façade de l’immeuble appelé « Ancienne Mairie » menace ruine et il y a lieu de procéder de toute urgence à la démolition. » C’est par ces mots que l’architecte alarme la mairie d’un phénomène dangereux sur la commune. La façade de l’horloge est inclinée et devient chaque jour, un danger supplémentaire pour les riverains voisins.

            Dans son rapport, l’architecte préconise de ne pas démolir de façon intégrale l’immeuble, car cela pourrait causer « quelques difficultés pour les voisins » et exécute la volonté de la mairie, d’affecter ce local au logement du garde. 

            Le montant total de ces travaux s’éleva à la somme de 28 500 Francs, et l’architecte divisa son devis en trois lots, pouvant être traités de façon indépendante avec les entrepreneurs. Pour conclure, l’architecte empressa la municipalité Cure de réaliser les travaux « L’exécution des travaux s’impose sans aucun retard, la ruine de la façade étant imminente. ».

            La préfecture de Montpellier approuva le commencement de ces travaux dès le 9 Août 1935, et l’Horloge fut détruite sans tarder. C’était il y a 75 ans, et déjà, la commune d’Autignac se trouvait confrontée face au problème de la disparition du patrimoine communal. Aujourd’hui de cette tour, seules les photographies subsistent, 75 ans après. Qu’en sera-t-il du patrimoine communal d’aujourd’hui, dans 75 ans …  

Merveilleux concert.

Concert eglise.JPG            L’ensemble vocal de la «Petite Suite » a fait vibrer le chœur de l’église dernièrement, comme l’année dernière. Après un stage de musique de 15 jours animé par Mme Nicole Parès-Maison, le groupe venu de la région Parisienne s’est produit devant un public nombreux, venu partager un moment d’exception.

Avec l’accompagnement au piano de Marion André, premier prix de conservatoire national de région de Paris, les choristes ont interprété des œuvres des plus grands compositeurs, comme Rossini, Schumann, Mozart, ou encore Schubert …

Mêlant des voix de baryton, mezzo-soprano ou encore soprano, l’ensemble a su émerveiller pour la seconde fois consécutive le public, qui a bien entendu le message de Mme Parès à la fin du concert : « A l’année prochaine ! ».  

 

02/08/2010

Don du Sang.

images10[1].jpgL'amicale des donneurs de Sang d'Autignac et de Saint-Geniès de Fontedit informe qu'une collecte aura lieu le Mercredi 4 Août 2010 de 15 heures 30 à 19 heures 30 dans les locaux de la Salle des Fêtes.

Le moindre geste peut sauver une vie entière. Il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser. Les malades ont besoin de nous! Donnons notre sang ! Chaque année, des milliers de personnes meurent d'hémorragies, faute de sang à leur transférer. Ne restons pas sourds aux appels, soyons solidaires, agissons …

«  Le don du sang est un geste simple pour un enjeu vital. »

Concert à l'église.

Groupe de chant.JPGL'ensemble vocal de la "Petite Suite" a le plaisir, comme l'année dernière, de présenter en l'église d'Autignac, le vendredi 6 Août 2010 à partir de 21 heures, des extraits d'oeuvres baroques, romantiques, et d'inspiration plus moderne.

Le programme choisi par les chanteurs réunis pour une session musicale comportera ainsi, des oeuvres de Rossini, Bellini, Schumann, Brahms et d'Adolphe Adam.

Le groupe, formé de chanteurs venus de Compiègne dans l'Oise, est dirigé par Mme Nicole Parès-Maison, et il est accompagné par Marion André.

01/08/2010

La cave coopérative abandonnée.

            L’article du Vendredi 25 Juin 2010, intitulé « La cave coopérative va être détruite pour faire place à des maisons » avait crée la polémique au sein du conseil municipal, qui pensait après lecture de l’article, que ce dernier était anticipé voire prématuré.

            La réunion publique sur le devenir de la cave coopérative avait permis aux coopérateurs inquiets, de s’interroger encore plus sur ce patrimoine communal, construit dès 1937 par des coopérateurs soucieux d’avoir une viticulture forte, et un vin d’une qualité dont chacun pouvait s’enorgueillir dans la commune.

            Le 29 Juillet 2010, le conseil municipal s’est réuni et a délibéré à propos de la cave coopérative. Si l’équipe municipale n’avait pas approuvé une quelconque idée de démolition, alors il lui aurait fallu classer la cave coopérative au titre de « patrimoine communal » après enquête publique effectuée auprès de la population.

            A l’unanimité des présents, les élus se sont opposés à conserver cette cave au titre de patrimoine communal, et ont donc décidé d’abandonner définitivement une histoire qui a fait vivre pendant des décennies entières, la commune. Sur les 15 élus du conseil municipal, seuls 2 conseillers étaient absents (J-C Marchi et J-M Guibert) ce qui porte à 13 (dont 3 procurations) le nombre d’élus favorables à ce non classement.

            Les idées de réhabilitation, de conservation se sont estompées, et, l’Occitane va pouvoir espérer l’accord de la mairie pour la démolition. Les projets qui verront le jour seront mis en œuvre au travers d’un partenariat alliant l’Occitane et la Mairie.

Cave coopérative.JPG